culture

‘’Basta’’ à Skikda : Un événement qui devient une tradition

Basta-‘’Basta’’, évènement culturel, théâtral et artistique, est devenu une tradition dans la ville de Skikda, en attendant qu’il se généralise sur l’ensemble du territoire de la wilaya. La quatrième édition s’est tenue ce dimanche 27 juin, dans le hall de la Maison de la culture Mohamed-Serradj, dans une ambiance aux forts décibels et sous une humidité régnante.

L’association du théâtre de la ville de Skikda, organisatrice de l’événement homonyme, représentée par Abdelmalek Benkhellaf, Kamel Laouar et Kamel Toureche, y était l’invité du jour.

Ces derniers se sont relayés pour retracer le parcours de cette association pour l’organisation du festival qui essaie de se maintenir, sur les plans artistique et scénique, malgré les contraintes multiples.

« C’est la quatrième du nom organisée mensuellement depuis le 27 mars, journée mondiale du théâtre. Comme son nom l’indique, Basta (qaada), permet autour d’une table, aux personnes conviées de débattre d’un sujet préalablement défini. Elle se tient le 27 de chaque mois. C’est une tradition qui favorise l’émergence de tout créateur artistique, théâtral et autre. »

A indiqué le directeur du théâtre régional de Skikda, Sofiane Attia, dans une déclaration à DZCharikati.

Ajoutant : « Pour chaque numéro, nous ciblons l’événement le plus important à nos yeux durant cette période, pour le promouvoir. »

Au programme également, du malouf, des lectures poétiques et promotions livresques, ponctués des séances de défilés de costumes traditionnels, portées par des femmes et hommes, « mais pas dans l’esprit de défilé de mode reconnu comme tel. », tient à nuancer notre interlocuteur.

Pour sa part, le mannequin, homme de théâtre et occasionnellement acteur de cinéma, Djaber Bounemoura, a déclaré : « je participe dans le défilé de mode présentant nos habits traditionnels, tout en étant également organisateur, vec une décoratrice et des concepteurs de gâteaux traditionnels. Par notre participation, nous apportons un sang nouveau à l’événementiel, notamment en exhibant un nouveau concept de défilé de mode, traduit par notre présence parmi les invités de ‘’Basta’’. »

Cette édition a été rehaussée par la présence du cinéaste Ali Aissaoui, marquée par l’empreinte de la couturière, Ahlem Bouchemal, pour la décoration, la participation du Bureau de Skikda de l’Association ”Kounouz El Djazair” de la wilaya de Skikda, et l’animation du cadre à la direction de la culture et des arts de la Skikda, Abbes Sebbagh.

4 ”Basta” déjà

Pour rappel, ‘’Basta’’I, s’est tenue, comme indiqué, le 27 mars, est a été consacrée à la célébration de la journée  mondiale du théâtre. ‘’Basta’’II a invité Said Zenir, homme de théâtre de Skikda, l’un des plus anciens diplômés de l’actuel Institut supérieur des métiers des arts du spectacle (Ismas) de Bordj El Kiffan (Alger), alors que ‘’Basta’’III  a permis de découvrir les jeunes talents promoteurs, formés dans le cadre de l’atelier de formation en théâtre par Djalal Draoui, dont la pièce de théatre, ‘’Madbaha Hadathat Moundou Aam’’, qui en est issue, sera présentée, aujourd’hui 3 juillet, à la Maison de la culture Mohammed-Serradj Skikda.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page