Divers

Abdelmadjid Tebboune: Le score le plus bas des présidentielles depuis l’indépendance

Algérie-Abdelmadjid Tebboune, est le président de la République algérienne, à l’issue de la présidentielle du 12 décembre 2019.

C’est ce que vient d’annoncer le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Chorfi, lors de la lecture des résultats primaires des élections, à partir du Centre international des conférences Abdelatif-Rahal (CIC d’Alger), ce vendredi 13 décembre.

Score remporté par Abdelmadjid Tebboune : 58.15% des suffrages, soit 4 945 116 voix sur les 8 504 346 voix exprimées.

Mohamed Chorfi, a tenu à ajouter : « Les résultats finaux seront annoncés par le Conseil Constitutionnel. »

Les résultats finaux seront révélés, ainsi, dans un délai ne dépassant les 15 jours, à compter de la date de réception par le Conseil Constitutionnel des résultats transmis par les commissions de wilaya des élections. Car, il ne s’agit qye, selon quelques experts,  de porter un droit de regard sur les 11 588 voix ayant fait l’objet de litige.

La présidentielle du 12 décembre, ont permis sur les 24 474 161 personnes inscrites dans le corps électoral (914 308 étrangers), à 9 747 804 votants de se diriger vers les urnes, soit 41.13% des suffrages (39.83%, en incluant le vote des étrangers).

Parmi  les 9 747 804 votants,  8 504 346 personnes se sont exprimées en faveur des 5 candidats (chiffre sus-indiqué), 1 243 458 voix ont été annulées et 11 588 voix ont fait l’objet de litige (déjà indiqué).

Par ailleurs, 13 295 centres de vote, comptant 61 293 bureaux, répartis à travers les 48 wilayas, ont été mis à la disposition des électeurs. L’encadrement, quant à lui, a été assuré par 501 031 agents.

Tebboune, largement en tête

Logiquement, Abdelmadjid Tebboune a remporté le score le plus haut, devançant largement les 4 autres candidats engagés dans la course à la présidentielle, à savoir, Abdelkader Bengrina (1 477 735 voix, 17.38% des suffrages), Ali Benflis (896 934 voix, 10.55% des voix), Azzeddine Mihoubi (617 753 voix, 7.26%), et Abdelaziz Belaid (566 808 voix, 6.66%)

Abdelmadjid Tebboune, est, en revanche, le détenteur du taux le plus bas des présidentielles depuis l’Indépendance d’Algérie.

Une rétrospective des résultats depuis 1979, date d’élection de feu Chadli Bendjedid (99,40% des suffrages), le démontrent. Cinq ans après, 1984, lors de réélection, Chadli Bendjedid a remporté 99,42% des suffrages. Encore une fois, Chadli Bendejedi a été réélu en 1989 avec un score astronomique : 93,26% des suffrages.

En 1995, Liamine Zeroual, est président de la République, avec 61,3% des voix, un peu mieux que Abdelmadjid Tebboune.

L’ère Bouteflika a été marquée par ces résultats électifs suivants: 73,8% des suffrages en 1999, 84,99% des voix en 2004, et 90,24% des en 2009, alors que pour le quatrième mandat, en 2014, Abdelaziz Bouteflika a été réélu avec 81,5% des suffrages.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer