AgricultureAlimentationJeunes TalentsRecherche ScientifiqueSanté

« Algerian Universities Innovation Challenge » : les 4 lauréats connus

La Caroube, la maladie d'Alzheimer, le drone pour l'agriculture et le recyclage des eaux usées : les thématiques-phares primées lors du Challenge

Atchoum et Assala Boukela, de l’Institut national de l’Alimentation, la Technologie et les Industries Agroalimentaires (INATAA), Université de Constantine 2 pour le projet « Produits à base de caroube », dans le volet Sécurité Alimentaire.
Abdelfettah Maamra et Athar Katia Kadid, étudiants à l’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène (USTHB) de Bab Ezzouar, « Intelligence artificielle et la détection de la maladie d’Alzheimer », catégorie Intelligence Artificielle.
Samy Douida et Mohammed Wassim Chikhar, université Saad Dahleb de Blida 1,  catégorie Eau et Environnement, pour le projet « Réalisation d’un système hybride PV/TH lentilles de Fresnel équipé par trajet solaire pour le régénération des absorbants utilisés dans le domaine de traitement des eaux ».
Bilel Naceri et Younes Belhadjar, université Mohand-Oulhadj de Bouira, pour « Réalisation et contrôle d’un drone à distance », catégorie Sécurité énergétique et Technologie industrielle.
Ce sont là les quatre projets primés, hier 25 décembre, à l’Ecole supérieure d’Hôtellerie et de Restauration d’Ain Benian (ESHRA-Alger), lors de la cérémonie de clôture du concours « Algerian Universities Innovation Challenge », organisé par la Direction générale de la Recherche et du Développement Technologique (DGRSDT) en collaboration avec l’Agence Nationale de la Valorisation de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique (ANVREDET).

Les lauréats d’« Algerian Universities Innovation Challenge » parlent de leurs projets

Assala Boukela, a révélé que la caroube permet de remplacer le cacao. « Le goût amer du cacao pousse à faire usage de beaucoup de sucre, notamment dans les préparations de gâteau. La caroube en tant que substitut offre la possibilité de s’en passer des méfaits du glucose, sachant qu’elle est déjà sucrée et a un indice glycémique très bas. »
Samy Douida, au sujet de son projet, a indiqué que « nous allons procéder grâce au système de Fresnel à recycler les eaux usées, problème épineux en Algérie, non à l’aide du charbon actif, comme c’est souvent le cas, mais en régénérant la bentonite. Nous avons eu à une température de l’ordre de 500 degrés, qui a donné des résultats probants en réussissant l’intégration de la bentonite avec les matières organiques polluantes. Notre objectif actuel est de lancer notre startup. »
Pour le projet de la sécurité alimentaire, Younes Belhadjar a expliqué que « le drone que vous avons mis au point permet de faire beaucoup d’actions inhérentes à l’agriculture, telle que l’irrigation et la détection de maladies touchant les cultures, grâce à son système intelligent utilisant la couleur multi-spectrale. Il offre la possibilité d’identifier la maladie et essentiellement la zone où elle est localisée. Mieux, notre drone accède aux endroits ou généralement l’humain (agriculteur) ne peut atteindre. »
Enfin, le duo de l’Intelligence Artificielle, selon l’explication succincte donnée par Abdelfettah Maamra, ont mis au point «l’automatisation du diagnostic de la maladie d’Alzheimer par l’intelligence artificielle »

« Algerian Universities Innovation Challenge » : rétrospective

Les lauréats ont été évalués par la Commission nationale de suivi de l’innovation et des incubateurs universitaires sur la base des travaux d’examen des Conférences régionales des universités algériennes. « Algerian Universities Innovation Challenge » a vu la participation de 33 candidats présentant 20 projets de 10 universités algériennes.Les 20 projets ont également participé au challenge qui s’est tenu à l’Ecole supérieure de la sécurité sociale (ESSS), du 26 au 28 novembre 2022.
Ils seront accompagnés et incubés par l’ANVREDET, et verront leurs projets davantage maturés par les centres de recherche dont la vocation correspond aux thématiques abordées et touchées par l’innovation apportées par ces jeunes porteurs.

 

Enfin, et d’ailleurs c’en est le vœu des lauréats, la création d’une startup sera le couronnement de ce cheminement entamé le 1 mai et clôt le 30 Juin 2022. Durant cette période, les candidats ont bénéficié d’un coaching touchant à :
1. La propriété intellectuelle,
2. Marketing,
3. Gestion de projet,
4. Business Model Canevas,
5. Finance,
6. Communication.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page