NumériqueTech

Cleverzone : Lance Queekly, pour gérer la file d’attente

Start-up-Cleverzone, compte révolutionner le cadre de vie citoyen par l’application Queekly, un système de gestion de file d’attente, mis en line il y a 7 mois.

« Cleverzone, spécialisées dans les solutions numériques et l’intelligence artificielle (IA), met gracieusement à la disposition de l’usager l’application Queekly, lui permettant à partir de sa maison, de réserver via un ticket sa place ou son rendez-vous dans une administration donnée. Cela permet la lutte contre le stress des files d’attente et éviter une charge de travail pour le personnel des secteurs qui adopteront cette application. »

A expliqué Djalal Eddine Chabane, le fondateur de la Start-up, que nous avons rencontré lors du pitch des Start-up, dans le cadre de la 1ère édition du Forum ‘’Rakmana’’, organisé mardi 26 janvier par le Groupement algérien des acteurs du numérique (Gaan), dont le premier invité fut le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la connaissance et Start-up, Yacine El-Mahdi Oualid.

L’innovation est géniale, d’autant que l’Algérie est reconnue pour ses longues files d’attente, qui stressent, font perdre du temps et retardent les affaires des usagers.

Mais son adoption par les institutions qui en ont vraiment besoin, n’est pas encore à l’ordre du jour. Bureaucratie oblige. Parmi ses institutions, Algérie Poste et, à moindre degré, Algérie Télécom.

« En attendant qu’Algérie Poste daigne exploiter Queekly, nous avons eu l’accord de principe avec l’une des Assemblées populaires communales (APC) d’Alger, comme commune-pilote pour l’usage de cette application, ce qui nous permettra de rentabiliser un tant soit peu notre investissement. », tient à préciser notre interlocuteur.

En perspective, Djalal Eddine Chabane annonce : « Nous allons mettre en line deux plateformes digitales. La première dédiée à la protection sanitaire. La seconde, de mise en relation entre chercheurs et investisseurs, visant l’industrialisation des produits de la recherche scientifique, et partiellement, au profit des étudiants sortants, qui auront à publier leurs mémoires de fin d’études, dans le but de prospecter des marchés d’emplois ou d’exploitation de leur innovations. »  

Pour en savoir plus, voici le site Web de Cleverzone: cleverzone.io

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page