Divers

Conseil des ministres: jusqu’à la perpétuité à l’encontre les spéculateurs

Spéculation-Des peines allant de 30 ans d’emprisonnement jusqu’à la réclusion criminelle à perpétuité à l’encontre des personnes impliquées dans la spéculation, dans le cadre du projet de loi sur la lutte contre la spéculation.

Tel est le fait à retenir du Conseil des ministres, qui s’est tenu, aujourd’hui, sous la présidence du président de la République, Chef suprême des Forces armées et ministre de la Défense, Abdelmadjid Tebboune.

Le président de la République s’est, ainsi, engagé à mener une lutte sans merci contre toutes les parties impliquées dans la spéculation et la hausse des prix des produits alimentaires, dans le but de semer la zizanie.

Tebboune a également instruit le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, d’entamer des campagnes de sensibilisation en direction des commerçants et des citoyens, sur la loi sur la spéculation, et d’en informer le grand public, via les médias, des importantes mesures prises.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page