Salons

ECRAL de Constantine : Une nouvelle solution pour libérer les architectes

La société d’étude, conseil et réalisation d’aluminium, la Sarl ECRAL, de Constantine, a présenté une nouvelle solution d’aluminium de Reynaers, société Belge qui dispose du plus grand laboratoire de recherche en Europe.

Ce fut lors de la 2ème édition du Salon international des Façades, Fenêtres et Portes (SIFFP 2019), qui se tient du 23 au 26 octobre, au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal (CIC d’Alger), ou contrairement à l’édition précédente (elle était en compagnie de Profal), ECRAL occupe un stand à part.

La nouveauté, selon les explications du premier responsable d’ECRAL, consiste en une porte coulissante avec une hauteur pouvant dépasser les 2 mètres 70 centimètres, disposant d’un zéro seuil.

« Le coulissant à levage habituellement en joint brosse, est cette fois-ci en caoutchouc EPDM (éthylène-propylène-diène monomère), ce qui permet à la porte CP-130, de s’écraser directement sur le sol. »

Ajoutant : « Aussi, le poignet à levage, après trois successifs tours, ferme la porte, celle-ci en s’écrasant sur le sol devient étanche et hermétique. »

Samir Méza a également indiqué que « cette nouveauté est faite pour libérer les architectes, qui peuvent, ainsi, répondre aux besoins les plus exigeants et aux clauses des cahiers de charge les plus contraignants. »

La porte est disponible en différents modèles, levant-coulissant, monorail, bi-rail, tri-rail, et est renforcée en isolation qui lui donne un avantage dans le bâti écologique et à haute efficacité énergétique, ou dans les BBC (Batiment Basse Consommation).

ECRAL, est une entreprise fondée en 2016. Elle emploie 22 personnes. Sa capacité de production est de 35 fenêtres par jour. ECRAL, dispose de 2 unités distinctes, l’une spécialisée dans la fabrication de menuiserie aluminium, la seconde dans la distribution de produits aluminium.

Actuellement, ECRAL est chargée de la fabrication et la commercialisation dans toute la région Est d’Algérie.

En perspectives, Samir Meza, nous a révélé l’installation d’une usine à Alger, le choix de l’assiette foncière est en cours d’approbation.

En vérité, ECRAL, est issue de Nouralu (Nour Alumonium), dont la fondation remonte à 1989. Deux autres entités économiques ont vu le jour, suite à la dissolution de Nouralu. Il s’agit de :  Technic Alu et Alumeza (1997-2016).

Afficher plus

Un commentaire

  1. Bjr Mr le Directeur de ECRAL ,je suis osi le directeur d’ un petit entreprise ECAL ALU(entreprise de construction en aluminium) créé à Lomé au(TOGO)qui veut bien sollicité vos apports physique matériel et morale enfin d’être osi vos ambassadeurs à Lomé ici
    Merci beaucoup MR le directeur votre aimable intention à mn égard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer