CommuniquésEnergie

GE à Tamanrasset : de l’énergie à une communauté au cœur du Sahara

Les TM2500 de GE au service de la transition énergétique consolidant le plan de développement de l’énergie solaire lancé par l'Etat algérien.

En observant une carte du monde, on peut y apercevoir des villes qui semblent éloignées de tout. Tamanrasset, ville de près de 100 000 habitants au cœur de l’immense désert du Sahara, en fait partie. Situé à plus de 2000 kilomètres de la capitale, Tamanrasset ne semble être reliée au reste du monde que par l’autoroute transsaharienne qui traverse le plus vaste désert du monde, du nord de l’Algérie jusqu’au Niger et au-delà vers le sud.

Tamanrasset fait également partie de ces quelques rares villes dans le désert méridional algérien dont les températures peuvent atteindre des pics de 45°C. Les denrées alimentaires y sont acheminées principalement par la route et quelquefois par avion ; mais qu’en est-il de cette autre ressource aujourd’hui indispensable : l’électricité ?

GE : des dizaines de turbines à gaz aérodérivatives GE TM2500

La construction et l’entretien de lignes électriques sur plus 1500 km n’étant pas une approche viable, les habitants ont toujours compté sur une alimentation électrique fournie localement. Aujourd’hui, cela inclut des dizaines de turbines à gaz aérodérivatives GE TM2500.

De nombreuses turbines ont été initialement déployées en 2013, lorsque le gouvernement avait pris des mesures nationales fermes pour résoudre le problème des pénuries d’électricité, qui pouvaient atteindre plus de 1000 mégawatts (MW) à l’époque, en particulier pendant la période estivale. GE Gas Power avait soutenu ces efforts en installant des turbines à gaz de grande capacité dans le nord de l’Algérie et des TM2500 montées sur remorque pour fournir rapidement de l’énergie dans le reste du pays.

Les TM2500 : la solution idéale pour les régions éloignées du sud de l’Algérie

Encore aujourd’hui, les TM2500 continuent d’être la solution idéale pour les régions éloignées du sud de l’Algérie. Là où la construction d’une centrale électrique à grande échelle prendrait des années, le transport même par voie aérienne et l’installation des turbines sont très rapides.

En 2013, il n’avait fallu que quelques mois pour installer les premières turbines. Le potentiel des TM2500 va au-delà de la sécurité énergétique pour rendre possible la transition énergétique en équilibrant le réseau électrique, alors même que l’Algérie poursuit ses efforts en vue d’atteindre l’objectif des 15 GW d’énergie solaire d’ici 2035 avec notamment plusieurs projets annoncés pour installer des centrales solaires à travers le pays.

Contrairement à une centrale électrique, les TM2500 peuvent également être redéplacées vers différents endroits pour répondre aux besoins changeants. «  Petites et modulaires, elles prennent peu d’espace au sol, et peuvent être installées, retirées, remplacées et réaffectées rapidement. », selon les déclarations de l’entreprise publique spécialisée dans la fourniture d’énergie dans le sud du pays. Un exemple récent, était le transfert d’une turbine d’un site dans le nord du pays à Tindouf, une ville située à la frontière de la Mauritanie dans le sud-ouest de l’Algérie.

Une flotte de 38 turbines TM2500 réparties dans 18 sites du sud

L’entreprise nationale responsable de l’exploitation dispose d’ailleurs d’une flotte de 38 turbines TM2500 réparties dans 18 sites du sud, pour une capacité de production combinée de 1.17 GW, soit à peu près autant que la capacité de deux centrales électriques de taille moyenne. Plus important encore,elles fonctionnent de manière fiable même dans l’environnement rude du Sahara connu pour ses températures extrêmes et ses tempêtes de sable.

« Les services fournis par GE Power peuvent aider les turbines à gaz à fonctionner de manière fiable et efficace sur l’ensemble de leur cycle de vie », toujours selon les déclarations faites par les responsables de l’exploitation. « Avec les dernières pièces, les pièces de rechange, les mises à niveau et les solutions logicielles, le service GE Power peut aider à renforcer la fiabilité et la flexibilité des turbines à gaz ».

Lotfi Skandrani :  « TM2500 peuvent être utilisées pour stabiliser le réseau »

« Nous travaillons en étroite collaboration avec SKTM en Algérie depuis des années pour les aider à atteindre leurs objectifs stratégiques, dont celui de garantir la sécurité énergétique de plusieurs régions d’Algérie et accroître la pénétration de l’énergie solaire. En plus de fournir une alimentation rapide et mobile à des zones éloignées ou inaccessibles telles que Tamanrasset, nos turbines à gaz aérodérivées à la pointe de la technologie TM2500 peuvent être utilisées pour stabiliser le réseau à mesure que davantage de projets d’énergie solaire se connectent au réseau. Nous sommes impatients de poursuivre cette collaboration et de soutenir davantage SKTM et les plans ambitieux de transition énergétique de l’Algérie », a déclaré Lotfi Skandrani, directeur général de GE Gas Power, Aeroderivative Gas Turbines, Moyen Orient et Afrique

Les TM2500 : cap sur les objectifs de zéro émission nette

Les TM2500 présentent également de nombreux avantages par rapport aux générateurs diesel. Non seulement elles peuvent fournir plus de puissance – jusqu’à 36 MW chacune – mais elles peuvent également fonctionner efficacement à charge partielle. Concrètement, cela signifie que l’on peut faire fonctionner deux TM2500 à charge partielle sans perdre en efficacité et tout en gardant la possibilité d’augmenter rapidement la puissance pour répondre à toute hausse de la demande ou pour compenser une panne d’une autre turbine.

Enfin, les TM2500 peuvent jouer un rôle important dans la transition énergétique et les efforts visant à atteindre des objectifs de zéro émission nette. C’est un objectif important pour le pays, compte tenu des ambitions de l’Algérie de produire, d’utiliser et d’exporter de l’hydrogène propre.

GE : 100% d’hydrogène dans les 10 ans à venir

Ces turbines aérodérivées sont déjà capables de fonctionner avec des carburants durables tels que l’hydrogène., démontrant ainsi le rôle de GE en tant que partenaire à faible émission en carbone. « Nous constatons que GE a élaboré une feuille de route technologique pour atteindre 100 % d’hydrogène dans cette plate-forme au cours de la prochaine décennie ».

La transition énergétique est en marche!

Même dans un endroit aussi isolé que Tamanrasset, la transition énergétique est en marche, et les TM2500 sont prêts à connecter plus de foyers et d’entreprises au réseau électrique, tout comme elles le font déjà aujourd’hui.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page