Agriculture

La plus grande pépinière-pilote d’Algérie dans le noir

La plus grande pépinière d’Algérie du secteur agricole, s’étalant sur 12 hectares, et, peut-être, la plus ancienne, datant de 1996, est dans le noir.

La pépinière-pilote Chaabet Oum El Ward, pour ne pas la citer, implantée à Guerbes, dans la commune de Djendel Mohammed Saadi, à une quarantaine de kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Skikda, subit, depuis juin 2019, une panne d’électricité qui impacte négativement sur le rendement de produits qu’elle est chargée de distribuer à toute l’Algérie.

En effet, la pépinière-pilote, approvisionne en plants de liège 15 wilayas du pays, aussi bien côtières que, de l’intérieur. Nous citerons, à titre d’exemple, Tizi Ouzou, Béjaia, Taref, Jijel, Khenchela.

De sources concordantes, nous avions aussi appris qu’elle a une capacité installée de 2 millions de plants produits annuellement. En son sein également, le Centre d’éducation environnementale et de sensibilisation de Guerbes, dont la mission noble est d’assurer la formation et la sensibilisation dans le domaine environnementale au profit des écoliers de la région Est de Skikda, notamment ceux de Guerbes et aussi de Djendel Mohammed Saadi, Filfila, Ben Azzouz.

Le centre a été officiellement inauguré en 2016, et dont le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche (MADRP), Sid Ahmed Ferroukhi, a rendu visite lorsque Faouzi Ben Hassine était wali de Skikda.

Mais pas seulement, la pépinière est aussi spécialisée dans la culture des plants d’oliviers, selon une technique culturale moderne.

Toutes ces potentialités ont vu, suite à la très réparable panne touchant l’énergie électrique, leur rendement relativement compromis. Notamment la multi chapelle qui a été fortement impactée par la panne électrique.

Le hic, est que le sanglier a trouvé une aubaine inespérée pour s’y introduire, et occasionné à son tour des endommagements multiples, dont il est utile, un de ces jours, d’en évaluer le coût et l’impact.

Nos tentatives de joindre le Conservateur des Forêts de la wilaya de Skikda, Moncef Bendjedid, pour avoir de plus amples informations, ont été vaines.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer