Santé

Merck/Groupe LDM : protocole d’accord pour la production de médicaments à base de lévothyroxine

Merck, le groupe Allemand de sciences et de la technologie, et le Groupe LDM ont signé aujourd’hui un protocole d’accord dédié à la production de médicaments à base de lévothyroxine. Cette initiative souligne l’engagement de l’entreprise en faveur de la production locale de médicaments dans l’intérêt des patients.

La signature s’est déroulée au Sheraton Club des Pins à Alger, en présence de représentants du Ministère de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique ainsi que du Ministère de la Santé. 

La production de médicaments pour le traitement des maladies thyroïdiennes en Algérie est prévue en 2026. La lévothyroxine est une hormone essentielle pour le traitement de l’hypothyroïdie. Cette action s’inscrit dans les efforts soutenus des Autorités Algériennes pour garantir une autosuffisance médicamenteuse des patients Algériens.
Le protocole d’accord avec le Groupe LDM se concentre sur le transfert de technologie, un aspect crucial étant donné la complexité de la production de lévothyroxine. 

Ce nouveau site Merck sera le cinquième site mondial de production de traitements à base de lévothyroxine, et le premier en Afrique et dans le monde arabe.

« Ce partenariat témoigne de la confiance du Groupe Merck dans l’économie algérienne et de sa volonté de soutenir les priorités du gouvernement algérien en matière de santé publique et de développement économique« , a déclaré Ramsey MORAD, Vice-Président et Directeur Général de Merck pour la région du Moyen- Orient, de l’Afrique, de la Russie CIS et de la Turquie.

« Nous sommes heureux et fiers de concrétiser ce partenariat ô combien important pour nos concitoyens atteints d’hypothyroïdie. Aujourd’hui, nous faisons un grand pas vers la souveraineté sanitaire et je pense que ce projet est véritablement stratégique pour notre pays. « , a estimé pour sa part Mohamed ELAMMOUCHI Président du Groupe LDM’.

« Nous sommes fiers de renforcer notre présence en Algérie et de contribuer de manière significative à l’autosuffisance du pays en matière de médicaments essentiels. Ce partenariat illustre notre engagement envers la santé publique et le bien-être des citoyens Algériens. Au nom de Merck, je tiens à exprimer ma gratitude à nos partenaires, en particulier le Groupe LDM et aux autorités algériennes pour leur soutien indéfectible », a déclaré Moncef Meklati, Directeur Général Merck Afrique du Nord et Afrique Francophone.

Au-delà de la production locale, Merck ambitionne de positionner le pays comme un
hub de production pharmaceutique en Afrique, avec des perspectives potentielles
d’exportation des médicaments produits localement.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page