AssurancesCommuniqués

Partner Day de la CAAT : séminaire sur les mutations économiques en cours

La CAAT réunit ses partenaires autour de l’impératif d’adaptation aux défis actuels liés notamment au réchauffement climatique et la cybersécurité

La Compagnie Algérienne des Assurances (CAAT), réunit ses partenaires, aujourd’hui le 19 février, à l’hôtel El-Aurassi d’Alger autour d’un séminaire sous le thème « L’Assurance : relever les défis des mutations économiques en cours». Experts internationaux interviendrons sur des thématiques globales en économie, dans le domaine de la réassurance mais aussi sur le sujet sensible du réchauffement climatique. Des aspects cruciaux seront abordés relatifs à la gestion des risques, l’optimisation des programmes d’assurance, les dernières tendances en matière de réassurance, les risques émergents et ceux liés aux changements climatiques et leurs impacts sur les économies.

L’assurance : un levier de croissance dans le commerce international

Le P-dg de la CAAT, Nacer SAIS a accueilli les experts intervenants, les partenaires et les représentants de la presse pour débattre de l’ensemble de ces problématiques de l’heure.  A cette occasion, il a insisté sur la place prépondérante de l’assurance et le rôle qu’elle joue en tant que levier de croissance, notamment dans le contexte du commerce international.

L’événement a donné lieu à un riche débat, répondant aux besoins légitimes des assurés en matière d’optimisation des programmes en la matière. La CAAT réaffirmera pour la circonstance à ses nombreux partenaires son engagement en tant qu’assureur de premier plan dans le management des grands risques. Nacer Sais, annonce en ce Partner Day, l’amélioration des offres d’assurance de la CAAT, l’association avec des startups pour la mise au point de solutions innovantes et, aussi, le lancement de partenariat public-privé avec l’Etat comme garant.

Assurances : entre réchauffement climatique, cyber-sécurité et fidélisation clientèle

Au menu du séminaire, en sus de l’intervention de Nacer Sais « Défi d’accompagnement des mutations en cours », quatre autres communications ont été présentées. Il s’agit de celles de :

  • « Climat-Réchauffement climatique : impacts sur l’industrie de l’assurance et l’économie » : Nazim Sini, enseignant à l’université de Marseille, économiste et organisateur d’Algérie 2030;
  • « Tendances des marchés internationaux de l’assurance et de la réassurance » : James Nicholson, responsable des Grands Comptes MARCH/Londres;
  •  »Cyber risk : responsabilité du top management » : Zineddine Boudegna, co-fondateur et manager de Cybears, et expert international;
  • « Vidéo d’annonce, exclusivité pour les partenaires de la CAAT »: Yasmina Kaouah Kaid, directrice de la Communication à la CAAT.

Le Partner Day de la CAAT, a vu également la participation de la Société Générale Algérie (SGA), représentée par quelques-unes de ces agences, qui a présenté ses produits et services.

A propos de la CAAT :

Entreprise publique économique, Société par actions (EPE/SPA) au capital de 25.000.000.000 DA, détenu entièrement par l’Etat Algérien, actionnaire unique. Créée en 1985 pour pratiquer dans un premier temps les assurances liées aux Transports, elle touchera finalement à l’ensemble des branches avec les réformes économiques engagées quelques années après.

Aujourd’hui, et dans un marché fortement concurrentiel, la CAAT a réalisé un chiffre d’affaires de 26,7 milliards DZD (194,7 millions USD), consolidant ainsi sa position en tant que deuxième plus grand assureur du secteur.

CAAT kaouah
Yasmina Kaouah Kaid, directrice de la Communication à la CAAT

L’Agence de notation internationale AM BEST lui a attribué, pour la troisième année consécutive au titre de l’exercice 2022, la notation de solidité financière de B et la notation de crédit émetteur à long terme de « Bb+ », avec des perspectives stables. Cette notation témoigne de la stabilité et de la force bilancielle de la CAAT, fondée sur une capitalisation ajustée aux risques, résultant d’une rentabilité moyenne des primes de 24,8% et d’un rendement des capitaux propres de 9,7% pour la période de 2018 à 2022.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page