EnergieJeunes TalentsRecherche Scientifique

Petroleum Club de Boumerdes: Des étudiants portant le flambeau de l’avenir

ABoumerdes-« L’heure est à redéfinir des stratégies alternatives aux hydrocarbures, notamment les énergies renouvelables, pour bien préparer les 50 prochaines années et valoriser les acquis. »

Les propos ne sont pas d’un expert médiatisé, mais d’un étudiant en Master 1 en production des hydrocarbures à la Faculté des hydrocarbures et de la chimie (Ex-INH) à l’université M’hamed Bougara de Boumerdes.

Il s’agit de : Abdelkader Bakour, président du Club scientifique Petroleum, que nous avons rencontré lors de la deuxième Journée de conférences,  le 24 février 2021,  intervenant dans le cadre de la célébration du double anniversaire de la fondation de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), en 1956, et de la nationalisation des hydrocarbures, en 1971.

Ajoutant : « Les stratégies à préparer ne sont pas seulement liées aux hydrocarbures, mais aussi d’ordre sanitaire. Car, au vu de la pandémie actuelle, à laquelle est confronté le monde entier, il est urgent d’œuvrer à bien être prêt ultérieurement. »

Faisant le bilan du demi-siècle de la nationalisation des hydrocarbures, Abdelkader Bakour dira : « La nationalisation des hydrocarbures est certes est une date historique et symbolique, que nous fêtons annuellement en tant que Club scientifique. Mais, il est aussi important de dire que l’industrie des hydrocarbures a connu des hauts et des bas, pour des raisons diverses comme le manque de moyens humains (compétences) et matériels.»

Parlant du Petroleum Club, fondé en 2011, Abdelkader Bakour, fraichement installé en tant que président, dira « Petroleum Club, ce sont dix ans de travail, de partage et de dévouement, et de développement personnel de la communauté universitaire. Petroleum Club compte 80 membres. Depuis 2018, il est affilié en tant que  Student Chapter (SPE), la plus grande société d’ingénieurs pétroliers dans le monde. Parmi nos actions : raviver la flamme des journées historiques, à travers des Journées d’études et des conférences. »

Pour sa part, Nadjla Zarga, étudiante en 2ème année licence professionnelle, spécialité traitement du pétrole et du gaz de la Faculté des hydrocarbures et de chimie, et membre du Petroleum Club, a déclaré : « La nationalisation des hydrocarbures par feu Houari Boumédiène, est une date importante. Chaque année en tant que Club Petroleum, nous fêtons cet événement, occasion pour nous pour développer nos connaissances grace au contact avec les universitaires et experts qui animent les conférences, notamment, en ce qui me concerne, dans le domaine du traitement du pétrole et gaz. »

Ajoutant : « Club Petroleum, a déjà remporté quelques prix nationaux et internationaux, ce qui encourage à s’impliquer davantage dans les actions, notamment celles relatives au pétrole et gaz, domaines qui sont la raison d’être du Club. »

 

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page