AgroalimentaireSalons

Ramy à BEVALG 2022 : la boisson qui réduit la facture d’importation des matières premières

Ramy est l’un des participants au Salon de la Boisson, BEVALG, qui s’est tenu  du 20 au 23 juillet à la Safex.

Depuis peu, le géant de la boisson algérienne s’approvisionne localement et par surcroit, de sa propre ferme pilote, où sont cultivés agrumes, abricots et autres espèces arboricoles dédiés aux matières premières rentrant dans la préparation des boissons fruitées et gazéifiées qui inondent le marché local et étranger.

Cette nouvelle politique s’inscrit dans l’objectif de réduire la facture d’importation et, surtout, de créer de la richesse locale et de générer de l’emploi.

Les chiffres nous manquent pour aligner les avantages argumentés de cette politique, mais il n’en demeure pas que Ramy a, par cette action, franchit un nouveau que ses concurrents et autres producteurs de la boisson devraient suivre.

D’autant que Ramy, marque commerciale de la société Taiba Food Company (TFC) voie, ces derniers temps, sa place renforcée sur la marché par la rafle de quelques prix et distinctions.

Les prix de Ramy : Ikhtiari et Produit de l’année

Nous citerons le Produit de l’année 2021 pour ‘’Boisson Malt’’, selon un sondage réalisé par l’Institut IMMAR auprès de 9 000 consommateurs algériens. La boisson malt est gazeuse à base de concentrée de malt naturel gazéifié, sans gluten, conditionnée dans des bouteilles polyéthylène téréphtalate (PET) pratique de 33cl.

Aussi, Ramy a décroché le prix Ikhtiari, lors de la 1e édition organisée par  l’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), présidée par Mustapha Zebdi. Le prix Ikhtiari a permis à Ramy d’avoir deux prix pour Malt et un autre pour Milky (boisson fruitée à base de lait), suite à un sondage sur le Net et par des appels téléphoniques destinés aux consommateurs algériens.

TFC vient, également, de parachever son processus de certification ISO 9 001.

Ramy a séduit Ilivik, une Agence d’études de marché et de conseil à service complet, qui la considère comme la boisson la plus prisée par les consommateurs algériens et une boisson spontanée (Top of Mind). Selon Ilivik, Ramy donne satisfaction à 81% des consommateurs ménages et est consommée quotidiennement par 29% des ménages.

Ramy, rappelons, est présent sur le marché avec des boissons fruitées, à base de lait et gazéifiées ainsi que produits laitiers et leurs dérivés (Lben et Raib : lait fermentée et lait caillée, avec ou sans bifidus).

Plus de 2 000 emplois pourvus

En vérité, Ramy est la marque commerciale de deux sociétés : TFC, déjà citée, qui compte prés de 1 700 employés et Milk avec un peu plus de 400 collaborateurs qui, comme son nom l’indique, se spécialise dans la production  du lait et ses dérivés. Ses usines sont au nombre de quatre : deux à Rouiba (pack et une autre pour le retournable) et deux autres à Bouira et Ain Defla.

Ramy compte également quatre dépositaires chargés d’approvisionner les clients des quatre zones d’Algérie : Est, Ouest, Sud et Centre.

Dans le segment exportation, Ramy approvisionne les marchés de la France, du Luxembourg, du Royaume-Uni, de la Libye, du Mali et du Gabon.

En matière d’événementiel, Ramy est présent dans des salons internationaux, dont le SIAL de Paris (France) et SIAL de Dakar (Sénégal), ANUGA en Cologne (Allemagne), GULFOOD à Dubai (Emirats arabes unies),  et prend part également aux Foires des produits spécifiques algériens, en Mauritanie, au Niger, aux USA et en Russie.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page