Social

Rencontre : P/APC DE SKIKDA/ SOS SKIKDA : La fin de la clochardisation de la ville ?

Hygiène, cadre de vie, vieux bâti. Ce sont là, trois axes débattus lors de la réunion ayant regroupé, le Président de l’Assemblée populaire communale (P/APC) de Skikda, Mohammed Bougueroua, et une délégation de l’association SOS SKIKDA, dimanche 16 juin à l’Hôtel de Ville.

Concernant l’hygiène, le P/APC, Mohammed Bougueroua, a révélé l’acquisition par l’APC de Skikda de 40 dévidoirs, actuellement disponibles au niveau du parc de l’APC. Dans le communiqué publié dans la page Facebook de l’association, ”SOS SKIKDA”, il est indiqué que « les associations et la population sont invitées à proposer des emplacements en commun accord avec les services de l’APC. ». A cette acquisition s’ajoute celle de 70 dévidoirs de 2m3, 80 mini dévidoirs à pédale et 200 corbeilles.

Au sujet des caves des immeubles, étant donné que leur prise en charge soit du ressort de l’Office de promotion et de gestion immobilières (Opgi), il sera programmé, lundi 1 juillet 2019, au siège de la Mairie de Skikda, une réunion avec les organismes ayant un lien très étroit avec l’hygiène, notamment l’Opgi, l’Algérienne des eaux (Ade), pour trouver  solution à la prolifération des moustiques, mouches et rats, et, surtout, engager dans l’immédiat les actions appropriées.

Dans ce cadre, les associations de la ville de Skikda, sont conviés à y assister.

Par ailleurs, SOS Skikda a été destinatrice du plan de dératisation et de démoustication mis en place, par l’APC de Skikda.

Quant au vieux bâti, SOS Skikda a soulevé le problème des poteaux des arcades, devant être concernés par l’opération de sablage, mais le prix couteux a retardé le lancement des travaux. D’où la constante dégradation de ces ouvrages.

Pour y remédier, SOS SKIKDA, a formulé cette proposition : « Les techniciens du domaine, les professionnels et les services concernés doivent se pencher sur une proposition de revêtement à proposer pour les poteaux des arcades, dont le nettoyage et la maintenance seront plus faciles à réaliser et durer dans le temps. », apprend-on de la même source.

A souligner que cette réunion est la concrétisation d’une demande de SOS SKIKDA, demande via laquelle, l’association a élaboré une feuille de route, comportant les urgences de Skikda, dont la propreté de la ville, le manque de dévidoirs, l’embellissement ainsi que les opérations de dératisation et démoustication.

Gageons que cette rencontre sera le prélude au début de la fin de la dégradation de la ville de Skikda.

Afficher plus

Un commentaire

  1. Beau résumé de ce qui a été effectivement relevé durant cette réunion. Gageons que des actions concrètes seront suivies .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer