Artisanat

Samira Berchi : Le crochet pour vaincre la maladie

Algérie-Samira Berchi née Merouani, 53 ans, est une artisane passionnée du crochet et du tricotage, résidente à Skikda, wilaya de l’est de l’Algérie.

C’en sont quelques-unes de ses passions préférées. La pâtisserie, la couture et la broderie, sont les autres que l’artisane manie avec affection.

« Le crochet fut ma passion mais aussi ma thérapie et mon anti-stresse, qui m’a beaucoup aidé à vaincre ma maladie. Passion que j’ai reprise d’ailleurs lorsque cette dernière s’est aggravée et m’a fait devenir mère au foyer.»

A indiqué Samira Berchi, que nous avons rencontrée lors d’une exposition tenue récemment à Skikda.

La passion remonte à l’âge de 11 ans. Le temps passant, le crochet et le tricot, la première davantage que la seconde, sortent du lot des passions sus-indiquées.

« Jeune, je faisais déjà des objets en forme de cadeaux, que je vendais, ce qui permettait d’avoir un peu d’argent. » a-t-elle révélé.

Samira Merouani, de par la maîtrise de son art, a pu préparer son propre trousseau de mariée et concevoir les habits au profit de ses 5 enfants. Tombée malade, l’artisane-résistante en a fait de sa passion le remède indiqué. C’est dire que la passion aide à procurer de l’argent et à guérir.

Ensuite, c’est le passage au digital. « En 2018, j’ai ouvert ma page Facebook ‘’ Samira crochetricot’’, par laquelle j’ai pu gagner la reconnaissance des internautes et la commercialisation de mes produits. », précise Samira Merouani

Depuis cette date, « les commandes ont augmenté, grâce aussi à Instagram ‘’Samira crochetricot’’. J’ai pu, Dieu merci, vendre même à l’étranger, en sus de Skikda et de sa wilaya limitrophe Annaba, ou je livrais les commandes en main propre.», tient à ajouter notre interlocutrice.

Les produits de Samira Berchi : des habits pour bébé et enfant, des corbeilles, des napperons, des tapis, et plusieurs décorations faites au crochet. Ses matières premières sont, la laine, le coton, le traphilo et le cordon. Samira Merouani, aime le bleu et le noir, mais reste aussi ouverte au choix de la clientèle.

A noter que Samira Berchi née Merouani, est, comme déjà indiqué, mère au foyer et même grand-mère, ayant 5 enfants (4 filles et 1 garçon) et une petite-fille. Elle a interrompu ses études supérieures de Biologie à l’Université de Annaba, en 1988.

Samira Berchi vient d’être récemment comblée, lors de la célébration de la Journée internationale de la Femme, ce 8 mars 2020. Elle vient de remporter le Premier prix artisanal, au Palais de la Culture Malek-Chebel de Skikda.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer