Divers

Législatives 2021 à Skikda : Le chef-lieu de la wilaya sans député

L’esprit tribal et le boycott en ont décidé

Législatives 2021-Les 10 députés sortis des urnes du 12 juin 2021 ne comptent aucun de la ville de Skikda. Une première dans les annales.

La composante des 10 élus est la suivante : 4 du parti El Moustakbel ( la grande surprise), 3 du Front de libération national (FLN) et 3 de Haraket Moudjtamaa Essilm (HMS), comptant un élu dont c’est le deuxième mandat, représentant de cette dernière, laquelle compte aussi un parlementaire-imam.

Par région : 2 élus de Oum Toub (Moustakbel et HMS), 2 élus de Ben Azzouz (Moustakbel et FLN), 1 élu de Zerdezas (FLN), 1 élu de Azzaba (Moustakbel), 1 élu de Bine El Ouiden (HMS), 1 élu de Tamalous (Moustakbel),  1 élu de Béni Zid ( FLN), 1 élu de Zitouna (HMS).

C’est ce qui ressort  résultats provisoires des législatives du 12 juin 2021.

Suite à une campagne effrénée, épique et pathétique, aux accents sournoisement déloyaux, que se sont vu livrer 53 listes, dont 35 indépendantes, ou beaucoup d’argent a coulé, les résultats sont pour le moins étonnants, enregistrant beaucoup de listes et moins de votants que lors des précédentes échéances électorales.

Le boycott a été massif, prés de 70% des inscrits (plus de 628 000 personnes inscrites) ne se sont pas déplacés aux urnes.

Ce qui fait que les mêmes votants ont voté pour les mêmes votés, soit les partis disposant d’un potentiel électoral bien implanté. Contrairement aux idées reçues, le boycott sert plus le régime installé qu’il ne le desserve.

La grande masse des désintéressés de la chose politique, en grand nombre dans la capitale de la wilaya, a désavantagé l’attente d’émergence d’un élu de la ville historique du 20 aout 1955, industrielle de la Sonatrach, touristique du littoral féérique. Aussi, fait notable, pour la première fois aussi, Ouled Attia n’a pas eu de représentant parlementaire.

Certes, la multitude de listes a déboussolé les votants, mais cela n’est pas une excuse. Il aurait fallait faire consensus pou faire sortir 2, 3 ou 4 élus de la ville de Skikda, la commune du chef-lieu, comme l’ont fait les régions de Ben Azzouz, Oum Toub, le massif de Collo et Tamalous. Ces 2 derniers ont eu respectivement 75 et 23 candidats, cela n’a pas empéché que 2 et 1 candidats soient élus.

Sur les 50 listes qui n’ont pas eu les 5%, seuil réglementaire pour espérer glaner les sièges parlementaires, 3 partis ont eu plus de 4%. Il s’agit de : la liste indépendante El Mouffoune Bil Ahd (4.75%), le RND (4.41%) et El Adala oua Tenmia de Abdallah Djaballah (4.04).

Sawt Echaab a eu 3.12%, 11 listes ont eu plus de 2%, alors que 15 ont eu plus de 1%, une seule liste (Hizb El Adala ouel Houria) a eu 1%. Le restant du nombre, à savoir, 19 listes, a eu moins de 1%. El Wassit Essiyassi est dernier de la liste avec 0.4% de voix.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page