Santé

Bilassan à Skikda : Ozonthérapie, plasmathérapie et traitement par le venin de l’abeille

Skikda-Ozonothérapie, plasmathérapie et venin de l’abeille. Trois traitements alternatifs dont se particularise ‘’Bilassan’’ de la médecine alternative ‘’Bilassan Li Etib El Badil: Iladj et Tadjmil’’, un Centre médical et d’esthétique, implanté à El Harrouche, à une trentaine de kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Skikda, au Nord-Est d’Algérie.

 « Je suis la seule qui traite par l’ozone en Algérie. »

A indiqué Chahra Mechehoud, directrice de Bilassan, à qui nous avions rendu visite dans son Centre médical.

Enchainant : « Mes études terminées, j’ai subi un chômage de sept ans. Là, décision a été prise de me former en médecine alternative, que j’admire depuis mon enfance. Les spécialités ciblées sont, entre autres, le venin de l’abeille, l’ozonothérapie, la plasmathérapie, El Hidjama. »

 Chahra Bilassan, 36 ans, est licenciée en biochimie, ayant notamment bénéficié d’une formation d’acupuncture de vingt-et-un jours à l’Académie de Pékin, capitale de la Chine, durant les années 2016, 2018 et 2019.

L’ozonothérapie et la plasmathérapie, Chahra Bilassan les a suivis avec l’Egyptien Yosri Bekr.

« L’ozone est énergétique et est indiqué pour la régénérescence des cellules du corps. Il traite aussi des complications digestives. Le plasma, quant à lui, guérit les problèmes affectant le visage et le cuir chevelu. »

 Plus détaillé encore, son plaidoyer pour l’usage du venin de l’abeille. « Le venin de l’abeille est une bénédiction divine. J’en ai appris le traitement suite à une formation encadrée par l’égyptien Haithem Haoueche. Il traite l’anémie, la stérilité, les maladies dermiques, et la calvitie. Pour cette dernière, nous avions même eu des visites de personnes dont le traitement en Tunisie ne leur pas porté chance. Grâce à Dieu, le venin de l’abeille, deux fois par semaine, et la plasmathérapie, une fois par mois, lui ont porté chance, et la personne s’est vue pousser les cheveux. »

Les autres formations, Chahra Mechehoud les a eues d’Académies et de Centres spécialisées dans divers domaines. Nous citerons l’Académie des Sciences Humaines, la première à l’avoir initiée à ce domaine, dirigée par Mourad Benzemmamouche,l’Académie Genkiz en Tunisie, avec Kada Gueham, ou elle a appris le traitement par hypnose, le Centre El Mahara de Jijel, sous la coupe de Abbes Zaidi, au niveau de laquelle, Chahra Mechehoud s’est imprégné de l’alimentation thérapeutique ou nutrition.

 Le jeûne comme remède

C’est probablement grâce à ce centre de Jijel, que notre licenciée en biochimie a projeté de réaliser son projet futur : les compléments alimentaires. « Je vais remplacer le sucre par la datte asséchée broyée ou la mélasse de datte, et le sel par le sel gemme ou l’halite. », a indiqué Chahra Mechehoud, avant de révéler, « je recommanderai aussi aux patients et autres de régulièrement faire le jeune. Plusieurs variantes sont proposées. La première est de jeûner un jour sur deux. La deuxième, jeûner deux jours et s’arrêter de le faire les cinq jours suivants. Jeûner seize heures et s’en abstenir les huit heures restantes du jour, en est la troisième variante. La quatrième et dernière variante, est de jeûner vingt heures et de cesser les quatre heures restantes de la journée. »

 

.

Afficher plus

3 commentaires

  1. Bonjour madame Chahra Mechedoud.Je vous remercie pour ces remèdes et ces soins que vous procurez aux malades avec tous leur bienfaifs.
    Moi je suis médecin a TLEMCEN et je suis intéressée par la formation en ozonothérapie avec une attestation ou un certificat d’aptitude. S’il vous plait ;s il y a des formations dans cette branche, je vous remercie de me tenir au courant. Et comment est ce qu’ on obtient l’appareil a Ozonotherapie? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page