AsieInternationalSanté

Covid-19: La Chine produira 220 millions de doses annuelles de vaccins

Algérie- Les relations entre l’Algérie et la Chine auront un avenir “plus brillant” durant la période post-covid, a déclaré mercredi, l’ambassadeur chinois à Alger, LI Lianhe dans un entretien à l’APS.

Lianhe qui revient dans cet entretien sur l’histoire des relations algéro-chinoises, datant de plus d’un demi-siècle, a fait remarquer que la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) marquait un nouveau chapitre dans la coopération entre Alger et Pékin qui continuent d’afficher une position similaire concernant notamment la crise libyenne, tout en défendant les mêmes principes quant à l’utilité d’une solidarité avec l’Afrique.

En effet, le diplomate chinois a souligné que les deux pays sont liés par une amitié “traditionnelle très profonde”, rappelant à l’occasion le soutien “colossal” fourni à la Révolution algérienne par la Chine qui est le tout premier pays non-arabe à avoir reconnu le gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), mettant également l’accent sur “le rôle crucial” joué par l’Algérie dans le recouvrement du siège légal de la Chine au sein de l’ONU.

Concernant la période post-épidémique, l’ambassadeur estime que l’Algérie et la Chine possèdent plusieurs “atouts” leur permettant de renforcer leurs relations bilatérales et qui sont “une base politique solide, une amitié profonde entre les deux peuples, une détermination partagée des dirigeants de nos deux pays et une grande complémentarité économique”.

Je suis convaincu qu’avec nos efforts conjugués, les relations sino-algériennes auront un avenir plus brillant.”, a-t-il prédit.

Dans ce contexte, il a souligné que la coopération “pragmatique” entre les deux pays a donné des résultats ” remarquables”. A l’heure actuelle, soutient-il, “les entreprises chinoises répondent activement à l’appel du Gouvernement algérien de la reprise du travail et de la production, afin de promouvoir activement la construction de divers projets et de continuer à contribuer au développement économique et social de l’Algérie”.

Il a évoqué à ce titre, le projet du Port-Centre, un projet de coopération “très important “, auquel “la partie chinoise y attache une grande importance et espère sincèrement que le projet pourra bénéficier le plus rapidement possible au développement économique et social de l’Algérie.’’

Aussi, en 2018, la Chine et l’Algérie ont signé un document de coopération sur la construction conjointe de ” la Ceinture et la Route”, marquant une nouvelle étape de coopération entre les deux pays.

Sur un autre volet, l’ambassadeur chinois, s’est réjoui de l’état d’avancement des recherches pour trouver un vaccin contre le coronavirus. “Je crois qu’un vaccin verra le jour dans un futur proche “, a-t-il déclaré, affirmant que Chine sera dotée dans une première étape d’une capacité de production annuelle de vaccins contre le Covid-19 de 220 millions de doses après la mise en service de ces deux ateliers.

Comme l’a déclaré le président chinois Xi Jinping, quand le développement et le déploiement d’un vaccin contre le Covid-19 seront disponibles en Chine, ce sera un bien public mondial. Il s’agira de la contribution chinoise à l’accessibilité et l’abordabilité du vaccin dans les pays en développement.”, a-t-il assuré.

La Chine continuera à soutenir le rôle central joué par l’OMS sur la coordination du développement des vaccins et accélérera la commercialisation des résultats des recherches réalisées par de multiples entreprises chinoises pour fournir au monde entier un bien public “sûr, efficace et de qualité”, a poursuivi l’ambassadeur.

Face au fléau de la pandémie de Covid-19, la Chine et les pays africains, dont l’Algérie, ont fait preuve de solidarité exemplaire dans leur lutte conjointe contre le virus.

De l’avis de l’ambassadeur, en combattant ensemble la pandémie, les deux parties (Afrique/Chine) “sont devenues plus unies et leur confiance mutuelle s’est renforcée encore davantage”.

“La partie chinoise fera pleinement honneur aux divers engagements pris par le Président Xi Jinping lors du Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre le Covid-19 tenu le 18 juin dernier et continuera d’aider les pays africains à surmonter la pandémie le plus tôt possible”, a-t-il ajouté.

Au sujet de la crise de Libye déclenchée il y’a 10 ans, l’ambassadeur dira que “la communauté internationale doit aider le peuple libyen à rétablir la paix. La position chinoise sur la question de la Libye est objective et équitable.’’

En tant que pays voisin principal de la Libye, l’Algérie a grandement contribué à la promotion du rétablissement de la paix en Libye, une contribution “appréciée” par la Chine, a-t-il fait remarquer.

La Chine et l’Algérie ont des positions “communes ou similaires” sur le dossier libyen et soutiennent toutes les deux une résolution politique de cette question. “Et la Chine est prête à renforcer la communication et la coordination avec l’Algérie pour promouvoir un règlement adéquat du dossier libyen le plus tôt possible.”, a-t-il assuré.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer