Social

Sit-in des agents de sécurité 2SP dans la zone industrielle Skikda

Les agents de sécurité 2SP, société de mise à disposition du personnel de sécurité, ont observé, ce matin,  un sit-in devant le siège de leur direction, prés de la Raffinerie de Skikda, dans la zone industrielleSkikda.

Ils étaient environ 200 agents à revendiquer une batterie de mesures socioprofessionnelles, dont quelques-unes non-résolues depuis plus de cinq ans.

Parmi ces revendications, le communiqué de presse dont DZCharikati détient une copie, cite l’application de l’augmentation du salaire de base (20%) avec effet rétroactif depuis janvier 2019, la perception de l’indemnité du travail posté, de fin de fonction (ou de chantier) et de celle de retraite complémentaire.

Les agents de sécurité 2SP Skikda, motivent leur contestation par, notamment, le problème pendant des années durant, des congés payés et des congés de récupération, ainsi que ceux liés à la grille des salaires et la nomenclature des postes.

Les agents de sécurité 2SP Skikda, proposent également la réactivation de la section syndicale, la signature d’une convention avec la Mutuelle de l’industrie du Pétrole (MIP), portant sur les avantages liés à l’indemnité de retraite complémentaire.

L’autre casse-tète des agents de sécurité 2SP Skikda, est la mise fin des missions du comité de participation (CP) de la société, mis en place, à leurs yeux, illégalement et qui serait responsable de décisions unilatérales et abusives.

Le sit-in des agents de sécurité 2SP Skikda, est lié aussi au licenciement abusif d’un de leurs collègues, Zoheir Lakroune, licencié abusivement, il y a de cela 4 mois déjà.

Les agents 2SP, demandent, tout simplement, sa réintégration immédiate.

Selon nos sources, les agents de sécurité 2SP Skikda durant leur sit-in, de 9h à 11H40, n’ont été reçu par aucune tutelle. Malgré cela, ils ne baissent pas les bras et comptent revenir à la charge pour faire entendre leurs voix. Ils donnent rendez-vous au gérant de 2SP, ce mercredi 11 septembre, pour les accueillir et satisfaire leurs doléances. « Sinon, ce sera un grand rassemblement à Hydra, devant le siège de la Sonatrach. », tiennent à menacer les agents 2SP.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer