NumériqueSalons

1e CTO Forum Algeria : l’Intelligence artificielle comme thématique inaugurale

Expositions, panels, conférences, ateliers, du 8 au 10 mai, pour échanger et amorcer les possibilités de renforcer le noyau des TIC

Le baptême de feu de la 1e édition de CTO Forum Algeria, qu’organise BoostEvent, du 08 au 10 mai au Centre international de Conférences Abdelatif-Rahal (CIC d’Alger), a été placé sous le signe de l’Intelligence artificielle, un sujet qui fait tendance actuellement, sous le thème « avenir des métiers IT face à l’émergence de l’Intelligence artificielle ».

En effet, pas moins de 4 intervenants ont partagé la matinée d’aujourd’hui, emboitant le pas aux représentants institutionnels pour l’inauguration officielle, pour aborder, chacun selon un angle bien déterminé, l’IA. Il s’agit de Dr Ali Kahlane, consultant formateur en transformation, cybersécurité et intelligence artificielle, « la Technologie, l’homme & l’intelligence artificielle », de Merouane Debbah, directeur de recherche à The Technology Innovation Institute in Abu Dhabi, « AI The superpower of Large Language Models », de Sid Ali Zerrouki, Directeur général à Algeria-Venture (A-Venture), « Unleasing Innovation : innovate or die », et d’Abdelhakim Chaib, Directeur général à FranklinCovey Afrique du Nord,  »Intelligence artificielle et leadership humain : interchangeable ou exclusivité ». Cette série de conférences a été suivie l’après-midi par trois panels :

  • RSSI, un métier exposé à la grande démission : quel avenir au sein des entreprises ?
  • Digitalisation des structures et services en Algérie,
  • Quel contenu local Web ? Quels sont les tendances qui intéressent nos concitoyens ?

150 exposants nationaux et étrangers

Sinon, l’exposition a vu la participation de 150 exposants, entre éditeurs de solutions informatiques, intégrateurs, hébergeurs, spécialistes de la gestion électronique des documents, spécialistes des télécommunications, locaux et étrangers, ou des représentations nationales de firmes algériennes, nouvelles ou déjà bien implantées sur le territoire algérien.

la Visibilité Startup

Le stand startups, rituel des organisateurs des salons, accordé gratuitement, fait toujours honneur à l’Algérie du fait qu’elle compte des compétences en la matière assez prometteuses pour l’avenir des TIC et du développement économique du pays. Vandista, vide dressing en ligne, Dorossoukoum, cours en ligne (vidéos ou transcrites), Immotify, mise en relation en ligne de promoteurs immobiliers et de futurs acquéreurs, sont, entre autres, les startups rencontrés lors de CTO Forum Algeria.

Avis mitigés sur la  »réussite » de CTO Forum Algeria

A noter que CTO Forum Algeria n’a pas drainé beaucoup de monde, ce qui est aux yeux d’une première catégorie d’exposants, un signe d’échec, alors que pour la deuxième catégorie, le caractère professionnel du salon le prédestine à accueillir un public professionnel, donc censé être moins nombreux. La troisième catégorie, quant à elle, pense qu’il est encore trop tôt pour en parler, CTO Forum Algeria n’étant encore qu’au premier jour de sa 1e édition.  « J’ai eu à rencontrer mes potentiels clients, c’est déjà quelque chose de gagné pour moi. », tient à préciser, quant à elle, Manel Hanifi, Directrice générale de PROARCHIVE SOLUTIONS, spécialisée dans la GED, la dématérialisation et l’archivage électronique, présente au stand A34.

L’inauguration du CTO Forum Algeria a été dévolue à Karim Bibi Triki, ministre de la Poste, des Télecommunications, des Technologies et du Numérique, en présentiel, et Yacine El Mahdi Oualid, ministre de l’Economie de la connaissance, des Startups et des Micro-entreprises, par skype, alors qu’en l’absence de Meriem Benmouloud, ministre de la Numérisation et des Statistiques, qui son Secrétaire générale qui l’a représenté

 

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page