Divers

Conseil des ministres : l’intérêt citoyen en priorité

Citoyenneté-Le Conseil des ministres de dimanche 31 octobre, a été consacré à la Justice, à l’enseignement supérieur et aux préoccupations citoyennes, volets constituant le menu initial, auxquels ont été ajoutées les contraintes du foncier, la réglementation de l’activité syndicale, la révision de l’Accord d’association avec l’Union européenne (UE).

Il n’en demeure pas que les préoccupations citoyennes se sont taillé la part du lion. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a, à cet effet, instruit le gouvernement d’accorder davantage d’intérêt aux préoccupations quotidiennes des citoyens, dont le Système de gestion des projets d’équipement public, avec plus de maturation dans les études lancées et de respect des délais d’exécution.

La lutte contre la flambée des prix sera plus accrue, en recourant, d’une manière urgente et exceptionnelle, à l’importation afin de préserver le pouvoir d’achat des citoyens. Quant à la spéculation, il sera procédé à noyer les marchés de produits touchés par la spéculation, particulièrement les produits de large consommation et les viandes blanches.

Dans le volet sportif, les sportifs d’élite, seront dorénavant dotés de moyens nécessaires pour assurer des performances notables lors de la 19ème édition des Jeux Méditerranéens d’Oran de 2022. Quant au stade de Douéra (Alger), décision a été prise de le transférer au Mouloudia Club d’Alger (MCA), dés sa réception finale.

Installation du Cnrst

Concernant la recherche scientifique,  il a été adopté le projet de loi fixant les missions, la composition et l’organisation du Conseil national de la recherche scientifique et des technologies (Cnrst) et sera procédé, sur instruction de Tebboune, à l’installation de celui-ci par le gouvernement.

Allocation-chômage pour les détenus

Dans le domaine judiciaire, Tebboune a ordonné la création de tribunaux commerciaux et d’instances judiciaires, en remplacement des sections actuellement en vigueur, ayant les missions de conciliation à l’amiable entre les parties d’un conflit, avant toute comparution devant le magistrat instructeur.

Les détenus bénéficieront, quant à eux, de l’allocation-chômage dans le cadre de leur insertion sociale. .

Pour rétablir l’ordre public, il sera procédé au durcissement des peines à l’encontre des personnes impliquées dans la fermeture des structures publiques, entravant, par cet acte, les intérêts des citoyens.

Le président de la République, a demandé à revoir les procédures de pourvoi en cassation au niveau de la Cour suprême, en réduisant les délais de leur traitement et de les adapter aux compétences de cette Cour.

Quant au projet de loi portant organisation judiciaire, il sera veillé à ce que la loi organique relative à l’organisation judiciaire véhicule une approche intégrée globale pour l’avenir.

Enfin, il sera élaboré ultérieurement, une loi-cadre régissant l’activité syndicale au niveau de tous les secteurs.

Résolution des contraintes foncières

Le foncier se verra accorder un intérêt double. Premièrement, en revoyant les mécanismes concernant le dénouement des affaires liées à la construction et au foncier, ce qui permettra d’alléger un peu la surcharge exercée  sur les magistrats. Ces derniers pourront, ainsi, se consacrer mieux aux crimes et délits.

Deuxièmement, l’installation d’une commission regroupant les représentants des ministres de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire (Miclat), de la Pêche et des Productions halieutiques (Mpph), et de l’Industrie (MI), pour résoudre toutes les contraintes auxquelles sont confrontés les projets de construction navale.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page