BusinessNumérique

Gaan/Cciaf: Collaboration pour l’exportation des services numériques de l’Algérie vers la France

Sous-traitance Numérique-L’Algérie peut aisément sous-traiter au profit de la France dans le domaine numérique.

« Les besoins de la France sur 5 ans est de 10 000 développeurs Web, et l’Algérie en a ce potentiel, en activité et en phase de le devenir via la formation universitaire. »

C’est ce qui nous a révélé le président du Groupement algérien des acteurs du numérique (Gaan), Tadjeddine Bachir, en marge du Forum ‘’Rakmana’’, mardi passé à l’Hôtel Sofitel d’Alger.

Ajoutant : « C’est ce que nous allons concrétiser à la faveur de la signature d’une convention de collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie algéro-française (Cciaf). », et rappelant « la Cciaf, est justement bien placée pour cet objectif, car elle dispose d’un réseau important d’entreprises françaises et aussi, elle est bien informée de

Tadjeddine Bachir a également déclaré que « les sociétés algériennes sont partout dans le monde, spécialisées, notamment, dans la sous-traitance des métiers relatifs au secteur du numérique et autre. »

Le Gaan, aura donc pour priorité, dans les prochains jours, à identifier toutes les entreprises avec toutes leurs technologies dont a besoin le tissu industriel français.

Pour sa part la Cciaf, comme indiqué dans son communiqué, « se chargera d’identifier et de mobiliser des entreprises françaises donneurs d’ordres pour la sous-traitance dans les activités numériques, call-center et informatiques. », aussi, « la Cciaf associera dans cette initiative ses partenaires français : Cci de France, Clusters spécialisés et Associations professionnelles. »

Pour rappel, la convention de collaboration a été signée le 21 janvier 2021, en présence du président de la Cciaf, Michel Bisac, et du président du Gaan, Tadjeddine Bachir.

A propos de la Cciaf :  

La Cciaf est une association agréée par le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales (décision n°4 du 21 février 2011) dont le but est le développement des relations entre les entreprises françaises et les entreprises algériennes, en matière industrielle et commerciale. Elle a pour activités principales la mise en relation des opérateurs algériens et français ainsi que la transmission d’informations réglementaires et économiques, notamment pour le développement des investissements et du partenariat.

La Cciaf regroupe de plus de 2 000 entreprises répertoriées dans 28 secteurs d’activités, avec un ancrage régional sur 5 régions du pays : Oran, Bejaïa, Sétif, Constantine et Annaba. La Chambre emploie 33 collaborateurs.

A propos du Gaan :

Le Gaan, est un groupe d’entreprises algériennes œuvrant dans le domaine du numérique, et croyant fermement en l’intelligence collective, il réunit des acteurs du numérique algérien quelle que soit leur taille, statut juridique, niveau d’expertise, secteur de spécialisation ou positionnement géographique, autour de 4 objectifs majeurs : Fédérer, Grandir, Rayonner et Transformer.

 

 

 

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page