Santé

Biogalenic: Exportation prochaine de médicaments vers l’Afrique francophone

Constantine-« Nous comptons exporter vers les pays d’Afrique francophone, des contacts ayant déjà été pris avec les concernés. Nous n’attendons que les enregistrements pour mettre à exécution nos partenariats. »

C’est ce que nous a indiqué le directeur général de Biogalenic, Yacine Benallegue, que nous avons rencontré lors de l’exposition en marge de la 1ère Journée d’information et de sensibilisation, traitant du sujet des psychotropes sous le slogan  »Le pharmacien face aux nouveaux défis », et qu’a organisée le Bureau de Skikda du Syndicat national des pharmaciens algériens agrées (SNPAA), jeudi 13 février à l’hôtel Es-Salem Skikda.

Notre interlocuteur nous cache, en toute logique, les pays cibles et les classes thérapeutiques des médicaments qui seront exportés.

L’objectif d’exportation est venu en extension des activités de production locale, dont Biogalenic en fait sa  raison d’être, via deux unités de production basées dans la wilaya de Constantine (Didouche-Mourad et Zighout-Youcef).

Yacine Benallegue nous révèle que « la stratégie de production de Biogalénic se base sur la fabrication de plusieurs classes thérapeutiques (cardiologie, neuropsychiatrie, gastro, pneumologie), touchant 96 produits, et ce, en réponse aux manquements relevés sur le marché local du médicament. »

Ajoutant : « D’où la production crescendo qui caractérise Biogalenic, touchant au fur et à mesure à plusieurs spécialités médicales, et atteignant les millions d’unités par mois. Au tout début, nous ne produisons qu’une seule classe thérapeutiques, »

Biogalenic s’est doté d’un distributeur pharmaceutique chargé de couvrir le réseau national, propre à l’entreprise, Big Dis. Biogalenic emploie 300 personnes, entre administratifs, techniciens, laborantins.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page