IndustrieRecherche Scientifique

 »Icosium »: le robot-pompier algérien, prochainement exportable au Moyen-Orient

Koweit, Egypte et Arabie saoudite, intéressés

Innovation– Lorsque j’ai présenté, en 2019, ce projet aux membres de mon équipe, ils étaient, initialement, sceptiques à l’idée de fabriquer un robot pouvant remplacer quatre pompiers. Deux ans plus tard, le premier prototype était prêt et, surtout, le défi relevé et l’incertitude devenue évidence. »

Rapporte Khaled Basta, directeur de BK Fire, une entreprise algérienne spécialisée dans la sécurité industrielle, au sujet de son invention ‘’100 % algérienne’’: un robot-pompier baptisé ‘’Icosium’’, capable d’infiltrer avec succès les zones à risque et de dévaler les escaliers, d’autant qu’il a une autonomie énergétique de six heures.

Khaled Basta, vient d’honorer l’Algérie en le présentant et en réussissant à en faire une attraction publique, au Salon international de la sécurité et de la protection, « Intersec Dubaï », qui s’est tenu du 16 au 18 janvier 2022.

‘’Icosium’’, du nom de la cité antique située dans l’actuelle Casbah, la médina d’Alger, peut lutter contre les incendies, protéger les sapeurs-pompiers, de lancer des jets à 80 mètres de hauteur et d’être télécommandé à 300 mètres de distance. Il est tout à la fois.

Mais pas seulement. ‘’Icosium’’, est également capable d’évacuer les sinistrés et les blessés, détecter l’incendie grâce à la température ambiante,  et de d’identifier avec précision le type de feu.

‘’Icosium’’, fruit de deux ans de recherche, d’innovation et de travaux, a germé dans l’esprit de Khaled Basta suite aux incendies qui se sont produits en Algérie, entre juillet et août 2021, faisant 90 morts, dont 33 militaires, et ravageant plus de 89 000 hectares de forêts.

« Je suis heureux de faire honneur à l’Algérie, mais aussi à toute la région arabe et africaine. BK Fire ne s’arrêtera pas en si bon chemin, elle aura, incessamment, à développer d’autres innovations industrialisables qui apporteront une valeur-ajoutée à l’économie nationale. », dira Khaled Basta à l’occasion de sa participation à « Intersec Dubai ».

‘’Icosium ‘’, testé par la protection civile algérienne, est prédestiné à être commercialisé sur le marché national.

Son exportation est, aussi, à l’ordre du jour, car des pays, comme le Koweït, l’Arabie saoudite et l’Egypte, ont manifesté leur intérêt pour son acquisition.

 

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page