ENVIRONNEMENT

‘’La caravane bleue’’ : Le recyclage des déchets en gros plan

Le recyclage des matières plastiques et autres, est une gageure économico-environnementale que les citoyens ratent opportunément.  

C’est, entre autres, l’une des thématiques de la deuxième journée de sensibilisation de ‘’La caravane bleue’’, implantée à Paradis-Plage, sur la corniche de Stora.

Avec 6 bouteilles de jus de fruits, on peut confectionner une boite à chaussures ; avec 25 bouteilles d’eau minérale, on peut faire une peluche. En recyclant 19 000 boites de conserve, on arrivera à fabriquer un véhicule, et 1000 boites de conserve, on montera une machine à laver. Aussi, une chaise est le résultat du recyclage de 5 flacons de lessive.

Autant d’exemples que les représentants du Cnfe ont présentés aux estivants, nombreux entre plagistes et délégations des colonies de vacances séjournant à Skikda.

Objectif : exploiter rationnellement et industriellement les déchets, et partant, salir moins. Résultat attendu : préserver le littoral mais aussi notre environnement vécu.

D’où aussi, la présence de la station de Skikda du Commissariat national du Littoral (Cnl), qui, par la voix de l’ingénieur Noura Chekireb, a exposé les potentialités dont regorge la wilaya, ainsi que les actions à faire pour préserver le littoral. Pour ce faire, le Cnl a distribué des dépliants aux estivants, illustrant, notamment, l’impératif de préserver la biodiversité.

De son coté, la laborantine à l’Observatoire national de l’environnement et du développement durable (Onedd), Chafia Fadla, a aligné sur son stand, les moyens du laboratoire de l’Onedd, dédiés à l’analyse de l’eau de mer, expliquant, ainsi, le rôle de l’organisme dans l’identification des eaux interdites ou autorisées à la baignade.

Le tri sélectif

Les représentants du Cnfe Alger, ont, pour leur part, expliqué à un groupe d’enfants de Constantine et du Sud, l’indispensabilité du tri sélectif des déchets, tout en les responsabilisant à relayer cette option à leurs parents.

A noter que les parties prenantes à ‘’La caravane bleue’’, ont procédé par deux méthodes pour mener cette campagne de sensibilisation. La première : Inviter les estivants à se rapprocher du chapiteau installé. La seconde, en faisant le tour des plagistes, les sensibilisant chacun sous son parasol. Celle-ci a nécessité l’apport du Club vert de l’annexe du Conservatoire national des formations à l’environnement (Cnfe)  Maison de l’Environnement Skikda.

Dix wilayas en 3 mois     

‘’La caravane bleue’’, programme estival de la Cnfe ‘’Clean Beach’’, est étalée sur 3 mois, à partir de juillet. Actuellement, 7 wilayas en ont été touchées : Tipaza, Boumerdes, Tizi Ouzou, Chlef, Mostaganem, Ain Témouchent et Skikda. Les trois restantes, Annaba, Taref et Alger, seront ciblées avant le 21 septembre, date officielle de clôture de la saison estivale.

 

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer