Energie

Sonelgaz : ouverture des plis des 2 000 MWc

Sonelgaz saura-t-elle mettre les bouchées doubles, en compétences et en délais requis, pour mener à bout la transition énergétique?

Sonelgaz a-t-elle les moyens pour mener à bout l’installation de 6 000 MWc d’énergie solaire photovoltaïque, dans le cadre du programme des 15 000 MW à l’horizon 2035 ? Dispose-t-elle,  pour cela, des ressources humaines, dont des ingénieurs, lui permettant la réalisation de ce projet dans les délais requis? Fera-t-elle également preuve de fluidité administrative dans la conclusion des contrats avec les candidats gagnants du marché des 2 000 MW touchant 12 wilays, comme première étape de ce projet ?

C’est autour de ces questions que Boukhalfa Yaici, directeur général du Green Energy Cluster Algeria, a centré l’essentiel de son avis d’expert sur le projet de réalisation de 2 000 MWc d’énergie solaire photovoltaique, qu’il considére « assez ambitieux », hier 24 juillet, à l’Hôtel El Aurassi, en marge de l’opération de l’ouverture des plis de l’appel d’offres national et international ouvert de réalisation concernant ce projet, scindé en 15 lots et touchant 11wilayas d’Algérie (Béchar, M’Sila, Bordj Bou Arréridj, Batna, Laghouat, Ghardaia, Tiaret, El Oued, Touggourt, M’Ghaier et Biskra).

L’opération a, en fin de journée, vu la sélection de 77 candidats (dont 22 entreprises en plus des groupements) sur les 80 ayant déposé leurs dossiers, et dont les pièces justificatives ont été conformes aux conditions du cahier des charges. Au début, ce sont 140 candidats qui ont retiré le cahier des charges, dont 34 algériennes et 106 étrangères de 20 nationalités.  

Le projet, faut-il rappeler, consiste en « l’étude, ingénierie, travaux de génie civil, fourniture, transport, montage, formation, essais et mise en service de quinze (15) centrales solaires photovoltaïques d’une puissance totale de 2000 MWc reparties en quinze (15) lots incluant leurs ouvrages de raccordement au réseau de transport de l’électricité. »

Un deuxième appel d’offres sera lancé en août pour la réalisation de 1000 MWC. Un troisième appel d’offres est prévu au cours du dernier trimestre 2023. Total à réaliser : 6000 MWc, pour assurer la transition énergétique.

La réalisation des 2 000 MWc, verra, dans une deuxième étape, l’examen de l’étude technique par des commissions spécialisées, enfin, en guise de troisième étape, la commission habilitée évaluera les offres techniques, actuellement entre les mains d’un huissier de justice.

Selon Zoheir Dlimi, responsable du projet pour le compte de Sonelgaz-Energies renouvelables, cité par l’APS, responsable, « cette opération qui devrait avoir lieu dans un ou deux mois au plus tard », permettra de connaitre les délais et le montant de réalisation ainsi que le prix du Kilowatt proposé par chaque opérateur. »

A noter que l’ouverture des plis a été inaugurée par le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, du Président-directeur général (P-dg) du groupe Sonelgaz, Mourad Adjal, et du directeur général de l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA), Francesco La Camera.

Photo : Horizons

Arkab, a annoncé que « le projet Solar 1 000 de Solar 1 000 de la société SHAEMS verra, en septembre, l’ouverture des plis, tout en rappelant que le cahier des charges pour la réalisation de ce projet exige un taux d’intégration nationale de 35% au minimum.« 

Il a, en outre indiqué que : « Tous les équipements tels que les charpentes et structures des panneaux, câbles, les transformateurs et autres, seront impérativement procurés auprès des fabricants algériens. De même, les travaux de génie civil et de montage électromécanique seront impérativement confiés par le soumissionnaire aux sociétés algériennes. »

Mourad Adjal, a quant à lui, précisé que « Sonelgaz va prendre une position de premier plan dans le solaire par le lancement du projet 2.000 MWc, faisant partie du méga projet de 15.000 MWc prôné par le Président de la République. »

De son côté, M. La Camera a affirmé que « l’IRENA est un partenaire de l’Algérie et qu’elle continuera de travailler main dans la main avec le ministère et avec Sonelgaz pour concrétiser ce projet. »

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page