BâtimentSocial

200/140 LPA à Skikda : 7 ans d’attente pour un taux d’avancement de 30%

LPA-Les souscripteurs au programme des 200/140 logements promotionnels aidés (LPA) sis à M’Sioune, sur les hauteurs de la ville de Skikda, montent au créneau pour dénoncer le retard du chantier de réalisation de leurs logements.

Sept ans d’attente et le taux d’avancement n’a dépassé les 30% !

Selon la correspondance dont nous détenons une copie, les mécontents attendent du wali de Skikda, qu’il résolve définitivement ce problème.

D’autant, tient-il à indiquer, qu’ils se sont acquittés des différentes tranches pour l’acquisition du logement. Sans que cela, ajoutent-ils, ait une incidence positive sur l’avancement du projet. Le pire, c’est que, en voulant y voir plus clair auprès du promoteur immobilier, ce dernier a justifié ce retard par l’indisponibilité financière.

« Et ce bien qu’il ait eu l’argent nécessaire et même plus, pour achever les travaux de réalisation. », lit-on dans la correspondance.

Le retard dans la livraison des LPA, a eu, rappellent les souscripteurs, un impact négatif sur leur situation socioprofessionnelle et familiale.

Car le retard en question, ne fait que prolonger leur location chez autrui, avec tout ce que cela induit en termes de dépenses, de pression conjugale et psychologique, et autres calvaires conséquents.

Sept ans d’attente et le taux de réalisation ne dépassant les 30%. Tel est le résumé d’une situation d’habitation, qui donne le tournis.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page