AgricultureAgroalimentaireJeunes TalentsStart-up

4e Algeria Startup Challenge : l’Essaia remporte 2 prix sur les 4 attribués

L'innovation alimentaire algérienne mise en évidence

FoodTech-L’Ecole nationale supérieure des sciences de l’aliment et industries agroalimentaires (Essaia), remporte deux des quatre prix accordés lors de FoodTech Startup Challenge, intervenant dans le cadre de la 4e édition d’Algeria Startup Challenge (ASC), placée sous le thème « l’innovation au service de la sécurité alimentaire » et  organisée par Leancubator, incubateur et hub d’innovation, aujourd’hui 12 mars au Sofitel Hôtel d’Alger.  

L’Essaia, a, en effet, décroché, via ses étudiants, deux prix dans les catégories AgroTech et Drink Innovation. Dans la première catégorie, c’est ‘’Drink With Purpose’’, composée de Rayane Belkacem, Imane Bouferkas et Khadidja Aziz, qui a été primée pour le projet innovant d’une boisson à base de réglisse, destinée aux diabétiques, mais aussi, pour toute personne soucieuse de respecter une hygiène de vie sans sucre ajouté. ’’Drink With Purpose’’, a eu 27,66 des voix, devançant Kowa Drinks (13,13) et Nutrify (10,10).

Drink Innovation, a été lancé par Hamoud Boualem, la mythique société algérienne, représentée par son directeur Marketing, Salah Eddine Hassaine, faisant également partie du comité scientifique évaluant les candidats.

Dans la seconde catégorie, c’est également un trio, deux filles, Ikram Haouchine et Dihia Korso, et un garçon, Aboubaker Aziez, constituant la start-up Pakcoffee, qui ont été lauréats pour le projet d’un emballage comestible et biodégradable pour le conditionnement de café soluble. Pakcoffee, avec 26,32, devance Repast (14,51) et Sawem (12,32).

Les deux autres catégories sont AgriTech et AquaTech. AgriTech, a enregistré les scores suivants : ‘’Elevage des bourbons’’, lancé par M.Boudia (43,83), la start-up labellisée, ‘’Iphyto’’ (34,93), et ‘’MicroFlora’’ (33,79).

Quant à AquaTech, le podium a eu pour lauréats : AquaClean (31,43), dirigé par Zakaria Zouraghi,  Smartaqua Algeria (24,59), et  Aqualife Biotechnlogy (24,09)

Quadruple parrainage ministériel

ACS 2022, a vu pas moins de quatre ministères lui assurer leur parrainage, à savoir, le ministère de l’Industrie, le ministère de l’Agriculture et du Développement durable, le ministère de la Pêche et des Productions halieutiques, et le ministère-délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la connaissance et des Start-up. Oualid El-Mahdi Yacine, détenteur de ce dernier portefeuille ministériel cité, a inauguré l’événement, étant le seul ministre à avoir assisté.

Appui des clubs scientifiques

L’organisateur Leancubator, dirigé par Abdelfettah Herizi, Hichem Haddad et Nesrine Ziad, a été fortement appuyé par les clubs scientifiques, dont Greensa de l’Ecole nationale supérieure de l’agriculture (Ensa), Orca de l’Ecole nationale supérieure des sciences de la mer et de l’aménagement du littoral (Enssmal) et Biotechnlogy de l’Ecole nationale supérieure de Biotechnologie Toufik-Khaznadar de Constantine.

Les clubs scientifiques, rappelons-le, ont joué un rôle décisif dans la diffusion de l’annonce de l’ASC 2022 dans le milieu estudiantin et permis à beaucoup de porteurs de projets d’y participer. Le nombre des participants a, quant à lui, atteint 120 participants.

ASC 2022, a été, entre autres, sponsorisé par Icosnet, sponsor Gold, et SODEA du Groupe des Sociétés Hasnaoui, sponsor Open Innovation, qui, en clôture, a procédé à la signature de trois conventions avec les trois finalistes dans la catégorie AgriTech.

Lors de cet événement, trois panels ont été au menu du programme : « l’innovation au service de l’industrie agroalimentaire », « la technologie au défi de la sécurité alimentaire », et « les start-up Aquatech dans la stratégie nationale pour l’économie bleue », respectivement dans les catégories AgroTech, AgriTech et AquaTech. Y ont pris les sponsors, mais aussi, des chefs d’entreprises, dont Patrick Greese, country manager de Bel Algérie, et des chercheurs, notamment, Toufik Milla, du Centre national de recherche pour le  développement de la pêche et de l’aquaculture (Cnrdpa) de Bousmail (Tipaza).

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page