BâtimentSocial

Nasri:« Le retard dans l’affichage des bénéficiaires des logements publics locatifs (LPL) est du au Coronavirus. »

MHUV-« Le retard dans l’affichage des bénéficiaires des logements publics locatifs (LPL) est du au Coronavirus. »

A indiqué le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville (MHUV), Kamel Nasri, lors d’une conférence de presse organisé au siège du MHUV.

Ajoutant : « il était donc très difficile de lancer des opérations de distribution lors de cette pandémie, d’autant que beaucoup de chantiers de réalisation ont été mis à l’arrêt. »

Il a également rappelé que « la disproportion entre l’offre et la demande est, chose élémentaire, la cause des contestations suivant logiquement les opérations de distribution. »

Dans ce cadre, et selon le site Web du MHUV, sur la base des statistiques arrêtées au 31 décembre 2021, il y a eu 199 205 logements attribués sur 177 577 logements livrés !

Parmi ce quota, il y a eu 58 983 LPL attribués sur 52 918 livrés !

Par ailleurs, Kamel Nasri a révélé au sujet des logements inoccupés, que « pour les propriétaires des logements, nous allons les inciter par des mécanismes réglementaires, à mettre sur le marché leurs unités pour la location. », poursuivant « en revanche, les locataires de LPL il leur est strictement interdit de louer leurs unités. »

Concluant à ce sujet, en disant « des mesures seront prises à l’encontre de toute sous-location. » 

Concernant les zones d’ombres, le MHUV a déclaré que « notre département a consacré 20 milliards de DA pour la prise en charge de ces zones, en collaboration avec les parties prenantes concernées par le développement local. »

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page