BusinessIndustrieTextile

Gresley : ouvre sa première boutique de prêt-à-porter et du sur-mesure en Algérie

L'Algérie, l'Afrique et le vêtement féminin, prochaines haltes de Gresley

 La marque premium de mode masculine Gresley, vient d’ouvrir, ce jeudi 6 octobre, au quartier chic de Sidi Yahia, à Alger, sa première boutique de prêt-à-porter et du sur-mesure, commercialisant 21 modèles de 3 gammes, sur 250 mètres carrés de surface dédiés. La cérémonie solennelle s’est faite en présence des co-fondateurs, Nadir Khiatine et Mickael Pages, du père, Mohammed Bachir Khiatine, concepteur de costumes du premier président de la République, Ahmed Ben Bella, mais aussi d’amis et proches ainsi que de la presse.  En seulement 7 ans d’existence, Gresley, irrédentisme aidant, revient au pays.

Gresley : expansion algérienne et africaine en cours

L’entrée en matière en Algérie est l’augure d’une expansion que les co-fondateurs se veulent ambitieuse. Localement, Gresley envisage, d’ici 2 ans, d’ouvrir 5 autres boutiques, dont 3 à Alger, 1 à Oran et 1 autre à Sétif. Ensuite, l’objectif d’une usine de fabrication, tablant sur une capacité installée entre 20 à 25 000 costumes par an, est inscrit dans le plan de développement de Gresley. « C’est de là que nous comptons exporter vers l’Afrique, ouè nous serons motivés par la quantité produite, donc permettant un écoulement à la mesure de nos attentes, avec des prévisions annuelles de 20 à 25 000 costumes à fabriquer sur la terre d’Algérie. », indique Nadir Khiatine à DZCharikati. « En France, par le biais de nos 2 boutiques, à Paris et Toulouse, et ses 300 costumes vendus par mois, nous n’avions jamais tenté des incursions commerciales en Europe, mais notre implantation en Algérie prélude à des exportations vers l’Afrique, Tunisie et Maroc, mais aussi l’Afrique Noire, Sénégal, Côte d’Ivoire et autres, dont les comportements vestimentaires sont assez similaires à ceux de l’Algérie. », tient à préciser, de son coté, Michael Pages.

Les co-fondateurs, pour accélérer cette étape, s’attendent à la manifestation de partenaires algériens activant dans le domaine du textile.

Féminiser l’activité de Gresley

A terme, Gresley élargira son activité, en intégrant l’habit destiné à la gente féminine. Un objectif dont les co-fondateurs attachent de l’importance, en vue de satisfaire une clientèle tout aussi importante.

Gresley : alliage d’Histoire, d’irrédentisme et de savoir-faire

 Gresley est, avant tout, de l’Histoire. L’histoire de la famille Khiatine. Le père de Nadir est concepteur de costumes d’Ahmed Ben Bella, le premier président de la République algérienne, « J’en ai fait 16 au total. », révèle Mohammed Bachir Khiatine. Le grand-père a, à son actif, le bournous de Houari Boumédiéne. Pas moins que ça ! Le père de Nadir a logiquement appris les rudiments du métier de son père.

Nadir Khiatine est designer et tailleur professionnel capitalisant 15 ans de métier. L’amour du métier cousu à l’amour du pays l’ont fait revenir au pays, 7 ans seulement après avoir lancé Gresley en France. Un lien ombilical du monde couturier et vestimentaire que Nadir veut perpétuer.

Gresley, c’est aussi un hommage au village homonyme d’Ecosse. « Dans les 18e et 19e siècles, Gresley était connu pour la laine commercialisée de sa race ovine, Shetland. », révèle Mickael Pages.

Gresley : voyager intérieurement et élégamment

Avec Gresley, cette citation de Groucho Marx (l’un des quatre frères composant la troupe comique américaine Marx Brothers), trouverait son entière expression :  »Acheter un costume neuf, c’est déjà voyager à l’étranger ». Et sans visa en plus !

« Tous les costumes Gresley sont 100 % laine et sont conçus à partir des tissus fabriqués par les meilleurs filatiers italiens. Un soin tout particulier est porté à la qualité des finitions pour proposer à ses clients des vêtements d’une qualité irréprochable. », indique un communiqué de presse transmis à DZCharikati.

Le savoir-faire de Gresley tire sa force de sa maitrise des maillons de la chaine de fabrication, dont :

  • la sélection des tissus,
  • le design des modèles,
  • le suivi de la confection qui utilise des techniques de montage traditionnelles.

« Gresley renouvelle régulièrement son offre et garantit à ses clients de trouver le vêtement qui correspond à leur taille en assurant un réapprovisionnement régulier de son stock. », selon toujours le communiqué.

Rapport qualité/prix meilleur que les costumes importés

Gresley se place dans une position intermédiaire, entre les costumes bas de gamme importées de pays divers (on cite la Turquie et la Chine), et les costumes de très bonne qualité, mais cédés à des prix jugés excessifs par rapport aux bourses algériennes. « Nos prix des costumes varient entre 49 et 89 000 DA, dépendamment de la qualité du costume. », révèle Nadir Khiatine.

Le sur-mesure : la griffe de Gresley

 Gresley c’est aussi et surtout du sur-mesure, fabriqué à partir de « 60 points de mesures et de très nombreuses options de personnalisation (choix du tissu, de la couleur, des boutons, du fil, du col, etc.). »

« Pour cela, le client est soumis à des mesures de sa taille, largeur d’épaules, etc. Mensurations aussitôt prises, nous procéderons à la conception de son costume, livrable au dans un délai de 3 à 4 semaines. », explique Mickael Pages.

Pour être au plus près de ses clients, la boutique Gresley ouvre ses portes 6 jours sur 7, de 10h00 à 20h00. Les services offerts sont divers et vont de:

  • la retouche sur site,
  • la livraison à domicile,
  • l’attribution d’une carte de fidélité.

Et gageons que les clients de Gresley s’y retrouveront dans cette citation de Marcel Pagnol :  »Oui, l’habit ça flatte; et ce n’est pas moi qui suis élégant, mais mon costume »

Pages (animant la conférence de presse), Khiatine derrière lui.

A propos des fondateurs

Nadir Khiatine

Expérience de plus de quinze ans dans différentes maisons de prêt-à-porter pour hommes en France dans lesquelles nadir a appris à maîtriser à la fois les enjeux liés à la production (choix des tissus, design des collections, gestion des fournisseurs et de la production, chaîne logistique) et à la distribution (relation client, gestion d’équipe, etc.). Nadir a fondé il y a sept ans la marque de prêt-à-porter et sur-mesure pour hommes baptisée Gresley qui est commercialisée en France.

Mickael Pages

Mickael dispose d’une expérience professionnelle de plus de 20 ans dans le secteur bancaire en France et à l’étranger. Il a occupé différents postes d’encadrement et de direction générale dont 9 ans en Afrique (Madagascar, Maroc, Algérie) qui lui permettent d’apporter à Gresley ses compétences en matière de stratégie commerciale, de gestion administrative et financière, de pilotage de projets de développement et d’animation d’un réseau de distribution.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page