CommuniquésEuropeInternational

L’Algérie a pris part au Colloque de Bordeaux sur ”La Ville en économie circulaire”

Bordeaux-La ville de Bordeaux et l’Association internationale des Maires Francophones (Aimf), ont organisé, les 22 et 23 mars un colloque international sur ‘’La Ville en économie circulaire’’.

Ont pris part à cette événement, près de 350 participants, entre Maires, représentants des villes et partenaires internationaux représentants une quarantaine de pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe. La participation a été aussi bien présentiel que distanciel.

L’Algérie a participé à ce colloque ainsi qu’aux travaux préparatoires, notamment avec le réseau des villes du Maghreb en collaboration avec l’Union du Maghreb Arabe (Uma), représentée par son Secrétaire général (Sg), Taieb Baccouche, ainsi que les représentants de la société civile de l’Algérie, la Mauritanie, le Maroc, la Tunisie et la Libye.

L’événement a été une forte illustration de l’engagement des officiels et de l’Aimf pour instaurer l’économie circulaire comme démarche en concertation dans le cadre des coopérations internationales entre les villes francophones.

La mobilisation des municipalités françaises nouvellement élues en sont un signal fort. En effet, la participation de la 1ère adjointe au Maire de Marseille, Michèle Rubirola, des élus de Lille, Nantes et Nice, en est l’exemple.

Parmi les axes du colloque, figurent le ‘’développement de l’économie circulaire à l’échelle des territoires’’, qui passe le volontarisme des Maires, traduite déjà par l’élaboration du plan d’action par la Commission permanente de l’Aimf présidée par Bordeaux.

Concrètement, l’Aimf aura à financer les initiatives des villes de l’espace francophone, dont des subventions octroyées le 93ème Bureau de l’Aimf s’inscrivent dans cette optique.

« Un Appel des villes pour un accès équitable aux vaccins », constitue une force de frappe de l’Aimf, qui a lancé un plan d’appui, à caractère solidaire, afin que les vaccins soient des biens publics mondiaux. Un accés universel aux vaccins, est un appel qui a été lancé.

A cette occasion, le Bureau de l’AIMF, réuni le 22 mars, a attribué plus d’1 million d’euros au titre des 1ères et ou 2èmes tranches de subventions à 14 projets des  collectivités territoriales de 9 pays membres de l’association. Un appui aux programmes de développement urbain, qui a touché le Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Egypte, Madagascar, Mali, Mauritanie. Ces projets menés par les villes permettront d’améliorer l’accès à la culture et à l’éducation, à l’eau et à l’assainissement, aux services de santé, de soutenir l’économie circulaire…

Prix littéraire : Djaili Amadou Amal, récompensée

L’Aimf, procédera également au renouvellement de ses deux partenariats avec l’Union européenne (UE) et la Fondation Gates, conclus en 2015.

A rappeler que l’Aimf a créer un Prix littéraire, attribué cette année, à Djaïli Amadou Amal, une auteure camerounaise, pour ‘’Les Impatientes’’

Le Prix littéraire, récompense les œuvres symbolisant le combat pour le dialogue des cultures, l’égalité, le respect des diversités.

Evénements à Kigali et Namur

A souligné que le Bureau  de l’Aimf a validé le thème du Congrès 2021 de l’Aimp, qui se tiendra du 19 au 21 juillet, à Kigali, capitale du Rwanda, sous le thème ’Le Maire et la société civile’’. Deux autres événements sont également prévus. Le premier, une conférence sur ‘’L’économie circulaire et la relation ville/foret dans le bassin du Congo’’, le 21 octobre 2021, et ‘’une rencontre de haut niveau avec les Ministres francophones du numérique’’, du 4 au 6 novembre à Namur, capitale de la région de Wallonie, en Belgique.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page