BâtimentCommuniqués

Résidence Plaza Boumerdes: L’Association dénonce l’invivable cadre de vie

Boumerdes-L’Association de la Résidence Plaza Boumerdes, indignée par la situation des habitants, somme le promoteur immobilier Derriche, via l’entreprise de réalisation ZHDI DERRICHE, d’achever les travaux de réalisation et l’aménagement des espaces communs au sein de cette résidence, située au centre-ville de cette wilaya à l’est de la Capitale. 

Dans un communiqué adressé à DZCharikati, les résidents de cette cité montent au créneau encore une fois pour alerter sur leur calvaire qui n’a que trop duré. Trois ans après la remise des clés, en juin 2017, les habitants de cette résidence n’ont cessé durant cette période, d’interpeller le promoteur par courriers et lors de séances de travail, mais en vain.

« Ils ont obtenu malheureusement rien d’autre que des promesses et des engagements verbaux sans être respectés. », lit-on dans le communiqué.

Enumérant, au passage, la liste des travaux à effectuer : « Parties communes inachevées, les travaux de bitumage à l’intérieur de la résidence inachevée ; la clôture extérieure de la résidence inachevée, les blocs dans un état de délabrement indescriptible au niveau des halls et à des façades extérieurs ; les mauvaises finitions et isolation, infiltrations d’eau, canalisations d’eaux usées non achevées ; les malfaçons internes et externes aux blocs en matière de maçonnerie, peinture, ravalement et d’étanchéité ; une résidence insalubre avec une présence de rats ; les postes de surveillance et de gardiennages inachevés, les débris et gravats toujours dispsonibles au niveau de la résidence, ainsi qu’au niveau des terrasses, ascenseurs bas de gamme et non certifiées. »

L’Association rappelle que « la vente des appartements s’est faite avec une promesse d’avoir des accès conçues pour relier la résidence à l’allée nord « RN24 », pour faciliter le déplacement des habitants, ainsi que les aires de jeux, mais hélas rien de tout cela n’a été porté sur les actes, transforment cette résidence totalement inconfortable. »

« Ces insuffisances prouvent que nous sommes loin des standards de qualité d’une résidence immobilière privée censée offrir et assurer le confort et la satisfaction à ses clients. », tient-on également à préciser.

Outre cela, Les résidents déplorent  la qualité de vie dans cette résidence, ou le prix des appartements avoisineraient les 18 millions de DA pour une superficie habitable de 100 mètres carrés.

Les résidents alertent les autorités compétentes, afin qu’elles interviennent  énérgiquement, « pour mettre fin à ce genre de pratiques émanant de promoteurs qui piétinent impunément les lois et les droits des clients depuis plusieurs années et ce, sans aucune conscience professionnelle, ni respect, ni contrôle, ni inquiétude. », dénonce la missive.

L’Assocation ira jusqu’à porter l’estocade en révélant que « aujourd’hui, ce promoteur érige plusieurs promotions immobilières dans la wilaya de Boumerdès depuis les années 2000, et cumule des chantiers et des résidences sans qu’elles soient à la hauteur des attentes de ses clients.  Ignorant totalement la satisfaction et la commodité des familles. »

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer