Jeunes TalentsNumériqueTech

Algerian Robot Cup : 14 équipes participantes, le 27 août à l’hôtel Marriott d’Alger

Robotique-Algerian Robot Cup (ARC), compétition nationale d’électronique et de robotique, organisée par le CELEC (Club Electronique) de l’université des sciences et de la technologie Houari Boumédiène de Bab Ezzouar (Usthb),  se tiendra le 27 aout à l’hôtel Marriott de Bab Ezzouar (Alger).

ARC est placée sous le patronage des ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, de l’Industrie, de la Jeunesse et des Sports, de la Culture et des Arts ainsi que le ministère délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la connaissance et des Startups.

14 équipes concurrentes

La finale verra les 14 équipes (3 à 4 personnes par équipe), gagnantes de la première phase (sur 60 équipes), concourir dans le software (programmation) et hardware (réalisation électronique), les équipements (cartes électroniques, caméras, châssis, etc) étant fournis par CELEC, « ce qui nous facilite la sélection, qui doit se faire, en la circonstance, de manière juste. », tient à préciser Ines Akrouf, membre du département Design, Événementiel et Media du CELEC.

« Quant au langage de programmation, ajoute Akrouf, le plus utilisé est le C++ et le Python. », précisant : « Nous n’avons pas toutefois limité le choix des langages, les participants auront latitude d’en opter pour celui qu’ils maitrisent le plus. »

Pas d’âge

ARC est une compétition ouverte à toutes les tranches d’âge, « nous avons voulu donner la chance à tous les âges pour y participer. », indique Ines Akrouf, enchainant, « car ce qui compte, et c’en est notre objectif, est de déployer la stratégie qui vise à utiliser les nouvelles technologies et leur intégration dans les divers secteurs afin de pouvoir développer l’économie de notre pays. »

1re phase : Skikda, Sidi Bel Abbes, Ghardaia et Alger

ARC, dans sa 1re phase, s’est déroulée en mars dans 4 wilayas : Skikda, Sidi Bel Abbes, Ghardaia et Alger, « Et ce, afin de donner la possibilité à tous les amateurs d’électronique et de la robotique sur l’ensemble du territoire national de participer à ARC. », déclare notre source.

Lors de cette phase, les 15 équipes par wilaya participants ont été mises à rude épreuve dans le software uniquement, ne pourvoyant au demeurant aucune conception électronique. Akrouf, détaillant, dira : « ce qui avait compté, lors de la 1re phase, c’est uniquement de la pure programmation : la programmation d’un robot suiveur de ligne, la programmation d’un robot téléguidé et un détecteur de couleur en utilisant de l’intelligence artificielle. »

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page