Artisanat

Kabina Boulahbal: Le crochet aux mains d’une future comptable

Skikda-Faire du crochet est souvent une affaire de famille. Kahina Boulahbal, Skikdie, 22 ans, une étudiante en comptabilité fiscale, système LMD, à l’Université 20-Aout-1955 Skikda, en a hérité la maitrise, qu’elle a affinée personnellement.

« J’ai choisi le crochet car je suis née et grandie dans un milieu familial qui le pratique. Je n’ai jamais eu l’idée de le faire auparavant, mais un jour en découvrant quelques produits sur Instagram, j’ai dit pourquoi pas l’essayer. Ça en vaut la peine. », a indiqué Kahina Boulahbal, avant d’ajouter « J’ai débuté cette passion en novembre 2018, et c’est en décembre de la même année que j’ai entamé la commercialisation, en compagnie de mes cousins et cousines. Et quand j ai vu que ça marchait bien, j ai mis en ligne,  fin 2019, ma page Instagram Le royaume du crochet. »

Ensuite, Kahina Boulahbal a opté, à l’instar de la majorité digitalisée, pour Facebook, en mettant en line sa page : Leroyaume Ducrochet.

Depuis, motivée par sa famille et une cliente de plus en plus satisfaite de ses produits, Kahina Boulahbal perfectionne son métier « avec juste un crochet et du fil, ou on peut faire des merveilles », a-t-elle tenu à préciser.

Les produits de Kahina Boulahbal sont : vêtements pour enfants,  des paniers de rangement, sacs, des sacs à dos, des nappes, des bonnets, des écharpes, des chaussettes, des chaussons pour bébé, des bandeaux, des tapis, des pochettes, des gilets, des coussins, des couvertures pour bébé. « Et, prochainement inchallah, un couvre-lit. », tient-elle à ajouter.

« Pour la livraison, poursuit la jeune artisane, j’ai, à ce jour, acheminé quelques-uns de ces sus-indiqués via EMS, vers Bordj Bou Arréridj, Constantine et Béjaia. A Skikda, la livraison est faite main à main. »

A ce jour, Kahina Boulahbal a pris part à trois expositions : la première fois avec Youth Up (un groupe engagé et proactif de jeunes Skikdi qui vise la prospérité. Nous croyons profondément que les jeunes peuvent contribuer efficacement à la réalisation de cette vision. Notre mission est de faire avancer les jeunes actifs, de partager leurs talents, d’inspirer les autres et d’encourager. Lit-on dans la page Facebook de ce groupe). Les deux autres participations ont été avec le Bureau de Skikda de l’Association nationale touristique Kounouz El Djazair, lors de la célébration de Yennayer, le 12 janvier 2020, et celle du 8 mars.

La seule contrainte de Kahina Boulahbal, est qu’elle est étudiante, « donc mon temps est vraiment limité. »

Enfin, elle a bien précisé que « le crochet, je ne le considère pas vraiment comme un métier mais plutôt une passion et un partage de mon savoir-faire avec les gens. Et qu’on peut juste a partir du fil réaliser des choses magnifiques. »

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer