AviationBusiness

Coopération algéro-canadienne : bientôt, une plateforme de fabrication aéronautique?

Feux de forêt-Création d’une plateforme de fabrication aéronautique, formation des pilotes algériens d’aéronefs dédiés à la lutte contre les feux de forêt, élargissement de la coopération algéro-canadienne aux secteurs des mines et des start-up.

Ce sont là, les plus importantes perspectives annoncées lors du 1e séminaire sur ‘’la lutte contre les feux de forêt par des moyens aériens’’, organisé par le Conseil de développement Canada-Algérie (CDCA), sous le parrainage du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, lundi au Centre international des conférences d’Ain Bénian (Cic d’Alger).

« Ce type d’événement facilite les échanges et la création de partenariats qui permettraient le développement de solutions concrètes et durable dans la lutte contre ce fléau, a tenu à déclarer Ghani Kolli, Président du CDCA.

Il a également expliqué que le projet de plateforme aéronautique algéro-canadienne,  comprend une école des métiers de l’aéronautique.

« Le coût de la formation par personne durant 22 mois, est de 70 000 dollars, renouvelable chaque année lorsque cela s’avère nécessaire, pour un montant de 40 000 dollars. »

A précisé Ghani Kolli en marge de la conférence de presse, résumant la stratégie de CONAIR, la société canadienne reconnue pour sa lutte contre les incendies durant plus de 50 ans, et dont le directeur de Développement, Jerry Peggy, a également été présent lors de ladite conférence.

Le président du CDCA, a aussi annoncé « le lancement d’un incubateur/accélérateur aérospatial afin d’accompagner l’ensemble des parties prenantes locales spécialisées dans lutte contre les feux de forêt par voie aérienne, selon les normes internationales, tout en favorisant le développement d’une expertise algérienne sur le moyen et le long terme. », ajoutant, « eux éléments susciteront l’attractivité auprès des donneurs d’ordre canadiens et autres pour l’émergence d’une industrie aéronautique locale spécialisée dans la lutte contre les feux de forêt et éventuellement son élargissement vers l’aviation civile et militaire. Le but étant de monter en compétence et de transfert de compétences.»

La coopération algéro-canadienne dans la lutte contre les feux de foret sera également élargie aux télécommunications, via les créneaux de la réception radio et le positionnement satellitaire.  Mais aussi à des secteurs des mines et des startup.

Ce 1e séminaire a été rehaussé par la présence de l’ambassadeur du Canada en Algérie, Michael Callan,  et vu la participation des représentants de la Direction générale des Forêts (Dgf), la Direction générale de la Protection civile (Dgpc), les assureurs et responsables de la gestion des risques liées aux feux de forêt en Algérie, les directeurs d’établissements privés de formation dans l’aéronautique et pilotage.

Par ailleurs, plusieurs ateliers ont été organisés et animés  par des experts canadiens, incluant les thématiques suivantes : « protection, surveillance et détection des feux de forêt, déploiement des avions Airtankers, pompiers des feux de forêt, apport des moyens de Télécommunications ainsi que toutes les technologies, produits et solutions envisageables pour la lutte contre les feux de forêt par des moyens aériens. »

Parmi les sociétés canadiennes dont l’activité a un lien avec la thématique du séminaire, nous citerons CONAIR (déjà citée), Vancouver Island Hélicoptères, RotorMaxx, SEI-Industries, Complexe Capitale hélicoptère et IWCG.

A propos du CDCA

Fondé en 2016 par des professionnels Algériens et Canadiens, le CDCA est un organisme qui vise à accélérer l’impact économique et commercial entre l’Algérie et le Canada en développant les opportunités économiques et les relations d’affaires entre les deux pays, tout en mobilisant les entreprises, les gouvernements et les organisations.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page