Business

Salama Assurances Algérie : Hausse d’investissement, baisse de chiffre d’affaires

Assurances-Salama Assurances Algérie a réalisé un résultat net de l’ordre de 412 905.267 DA au titre de l’exercice 2020 contre 480 875.577 DA en 2019, soit un recul de 14%.

C’est ce qui en ressort du bilan présenté, dimanche 16 février 2021, à l’hôtel Olympic de Dély Ibrahim, par la compagnie d’assurances.

« En dépit de toutes les contraintes, les difficultés engendrées par la crise sanitaire et le marasme économique qu’a connu le pays, Salama Assurances Algérie a pu réaliser un résultat net acceptable de l’ordre de 412 905.267 DA contre 480 875.577 DA en 2019 soit un recul de 14%. »

Indique le communiqué de presse transmis à DZCharikati

LES BAISSES

CA : -15%

En chiffres d’affaires (CA), Salama Assurances Algérie a réalisé 4.613.936 .184 DA contre 5.406.616.168 DA en 2019 soit un taux de décroissance de 15% en valeur relative et 792.689.984 DA en valeur absolue.

Les primes par branche sont les suivants : ‘’automobiles’’, qui détient la grosse part, avec 2.987 539, 359 DA, suivie par l’Incendie (805 411, 445), et Engineering (351 578,589). Au total, ce sont 7 branches couvertes par Salama Assurances Algérie, les Risques Agricoles son en queue de peloton avec un montant de 6 544.931.

Par ailleurs, le niveau des règlements en 2020 a atteint 2 295 668.367 DA contre 2 406 758.953 DA, ce qui représente une baisse par rapport à l’exercice 2019 de l’ordre de 5% « en lien direct avec les confinements qu’a connu l’ensemble des wilayas. », précise-t-on.  .

Les règlements par branche ont touche 3 grandes branches, à savoir, Automobiles (1 863 291.399 DA), Incendie (387 554.481 DA), Engineering (32 336.625 DA), alors que diverses autres branches ont cumulé 12 485.862 DA.

« Les règlements dans la branche incendie ont connu une hausse de 53 % suite au règlement d’un sinistre important pour 310.000.000 de DA. », ajoute, détaillant, notre source.

Frais de fonctionnement : -13%

Les frais de fonctionnement ont également connu une baisse de l’ordre de 13% durant les deux années comparatives, 620 667.612 DA contre 701.065.777 DA.

Cela a été la résultante de différentes coupes dans le budget de fonctionnement : la suppression des participations aux événements et celle touchant les déplacements, marketing et réunions et regroupements.

« Ces mesures n’ont pas remis en cause les plans de l’entreprise en matière de communication, suivi et évaluation, car elle a adopté les méthodes technologiques modernes à savoir les visioconférences pour assurer l’évaluation, le suivi et donner des orientations à son réseau. », tient-on à argumenter.

LES HAUSSES

Les règlements récupérés auprès des réassureurs : +124%

Au sujet des règlements récupérés auprès des réassureurs, les sommes s’élèvent à 490.574.527 DA contre 219.307.149 DA en 2019, une hausse de 124%. « A l’origine de cette augmentation, l’évolution enregistrée dans les branches hors automobiles ou la part des réassureurs est généralement trop élevé. » argumente-t-on.

Investissements : +12.85%

Les investissements de Salama Assurances Algérie ont augmenté, passant de 6.219 milliards de DA à 7.136 milliards de DA, toujours durant les deux années références.

La nature des investissements est détenu par le dépôt banque, grosse part avec 4 161 500.00 DA, suivie par ‘’Sur bon de Trésor’’, 2 941 000.00 DA et, enfin, ‘’Actions et droit de propriété’’, 33 248.475 DA.

Par ailleurs, le patrimoine immobilier de Salama Assurances Algérie est fort de 11 unités d’une valeur de 2.214 milliards de DA.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page